Mes lectures de juin 2023

Mes lectures de juin 2023

Je ne rédige pas toujours de chroniques pour chaque livre lu, mais grâce à cette page, j’ai dans l’idée, malgré tout, de partager brièvement avec vous mes avis de lecture « à chaud ». Quelques lignes, parfois quelques mots, mais qui peuvent s’avérer suffisants pour vous donner ou non l’envie de découvrir un ouvrage. Ce ne sont pas des bilans lecture, et ils ne sont pas non plus destinés à remplacer mes chroniques, que par ailleurs j’adore écrire.

Sommaire :

  1. Le passager sans visage (Grace Campbell, tome 2) de Nicolas Beuglet, 366p
  2. Du thé pour les fantômes de Chris Vuklisevic, 13h30min
  3. Qui est Mara Dyer ? tome 1 de Michelle Hodkin, 480p
  4. Les nuits de la peur bleue (Le Bureau des affaires occultes, tome 3) d’Éric Fouassier, 10h
  5. Le déluge de Michelle Prak, 272p
  6. Hunter de Roy Braverman, 351p
  7. Mystérieuse Juliette de Lyliane Mosca, 336p
  8. L’été où tout a fondu de Tiffany McDaniel, 13h42min
  9. Une belle vie de Virginie Grimaldi, 6h27min
  10. Le loup des Ardents de Noémie Adenis, 352p

Le passager sans visage (Grace Campbell, tome 2) de Nicolas Beuglet (Policier)

Le passager sans visage de Nicolas Bleuglet (cover)
Date de lecture : 31 mai – 2 juin 2023

Je continue la suite de cette série policière ayant pour personnage central Grace Campbell. Dans ce deuxième tome, j’ai retrouvé la marque de l’auteur, un rythme effréné qui nous emporte sans demi-mesure au cœur d’une intrigue quelque peu surréaliste mais captivante. Les amateurs des thrillers de Nicolas Beuglet ne seront pas dépaysés.

J’ai aimé découvrir les aspects les plus intimes de la vie de Grace, auparavant soigneusement dissimulés derrière une porte blindée. Ici, le verrou a sauté, mais êtes-vous réellement prêts à découvrir ce que cachait cette pièce secrète ? Car, sachez-le, l’auteur ne vous ménagera pas et vous allez plonger dans ce que le monde a de plus sombre et indicible. Une fois le livre refermé, vous ne verrez plus les contes de votre enfance de la même manière. Lire la chronique.


Du thé pour les fantômes de Chris Vuklisevic (Fantastique)

Du thé pour les fantômes de Chris Vuklisevic (cover audio)
Date de lecture : 3-7 juin 2023

En commençant cette écoute, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre et c’est justement ce qui m’a irrésistiblement attirée. Un jour de pluie, un vieil homme rencontré dans un salon de thé va nous conter l’histoire de Félicité et Agonie, deux sœurs jumelles apparemment très dissemblables, l’une passeuse de fantômes, l’autre sorcière. Le décès de leur mère Carmine et leur quête pour retrouver la trace de son fantôme est un peu le point central de ce récit incroyablement riche, où les voix et les époques s’entrelacent.

J’ai été émue par cette histoire, touchée par la beauté de l’écriture et l’univers imaginé par l’autrice. Les titres des chapitres sont à eux seuls un régal de lecture. J’ai été happée par les protagonistes, les étranges-thés, le désert, la sorcière qui crache des papillons noirs et la poésie des mots. Il se dégage de ces pages une aura mystérieuse et envoûtante, que je n’avais aucune envie de quitter. La voix de Clotilde Seille m’a complètement transportée et j’ai une nouvelle fois été charmée par son timbre profond et son interprétation poignante. Lire la chronique.


Qui est Mara Dyer ? tome 1 de Michelle Hodkin (Fantastique, Suspense)

Qui est Mara Dyer ? de Michelle Hodkin (cover)
Date de lecture : 7-11 juin 2023

Mara est une jeune fille qui vient de vivre un évènement traumatisant, lors duquel elle a perdu trois de ses amis. Un accident tragique qui l’a bouleversée, au point de lui provoquer une amnésie handicapante. Depuis, des cauchemars peuplent ses nuits, d’atroces visions s’invitent dans la réalité et lui font perdre pied, jour après jour. Est-elle en train de sombrer dans la folie ?

Par bien des aspects, ce roman peut être qualifié de fantastique, mais il n’en reste pas moins doté d’une intrigue plutôt bien construite et d’un suspense entretenu. Deux points qui viennent cocher avec succès la case du thriller, ou tout du moins celle du roman à suspense. En somme, une lecture agréable qui s’est avérée plus captivante que je ne l’avais imaginé au préalable, n’étant pas forcément le public cible de ce roman. Lire la chronique.


Les nuits de la peur bleue (Le Bureau des affaires occultes, tome 3) d’Éric Fouassier (Policier historique)

Les nuits de la peur bleue d’Éric Fouassier (cover audio)
Date de lecture : 12-13 juin 2023

Dans ce troisième tome, l’auteur nous offre une intrigue sur fond d’épidémie dévastatrice, le choléra morbus, qui plonge le Paris du XIXe dans la terreur. Si, dans le premier opus, Valentin Verne apparaît comme un jeune homme solitaire, accaparé par de sombres pensées, j’apprécie désormais de le voir si bien entouré, par des protagonistes tout aussi attachants et intéressants, qui rendent la série un peu moins sombre. J’ai adoré la façon dont l’auteur nous immisce, avec talent, dans la France du XIXe. Le roman n’aurait pas la même saveur sans cette plongée dans la pensée et le contexte politico-historique de l’époque.

Avec Les nuits de la peur bleue, j’ai, encore une fois, été happée par l’intrigue, comblée par la trame narrative et le suspense qui en découle. “Le bureau des affaires occultes” est sans conteste l’une de mes séries policières historiques préférées. Lire la chronique.


Le déluge de Michelle Prak (Thriller)

Le déluge de Michelle Prak (cover)
Date de lecture : 13-15 juin 2023

Le couple de Scott et Hayley bat de l’aile ces derniers temps, aussi, pour tenter de retrouver une certaine cohésion, ils décident d’organiser un road-trip à travers l’outback Australien, en compagnie de deux autres jeunes qu’ils ne connaissent pas, Livia et Joost. Alors que les kilomètres défilent le long de la Stuart Highway, le temps change peu à peu et le ciel se pare de nuages menaçants, laissant présager un déluge d’une rare intensité et avec lui, une montée de la tension et du suspense.

J’ai passé un agréable moment de lecture avec ce thriller qui aborde des sujets intéressants, comme l’écologie ou encore la masculinité toxique. Je regrette peut-être un manque de profondeur dans l’ensemble, mais la deuxième partie, au coeur de l’intrigue, m’a davantage accrochée. Lire la chronique.


Hunter de Roy Braverman (Thriller)

Hunter de Roy Braverman (cover)
Date de lecture : 16-18 juin 2023

Dès les premières lignes, on sait que l’on va plonger dans une lecture sombre et brutale. Un thriller à l’ambiance noire, non dénuée d’humour, tout aussi noir l’humour, vous l’aurez compris. L’auteur a l’art de créer des personnages profonds, et c’est la raison pour laquelle ce thriller m’a autant plu, qu’il m’a marquée et même émue. Je ne dis pas qu’ils sont forcément attachants, loin de là, mais ils ont une vraie personnalité. Ils disent et font des choses en accord avec cette personnalité, ce qui leur confère une certaine authenticité. Si vous étiez partis pour vous délecter d’un petit thriller pépère, vous allez rapidement sortir de votre torpeur, car ce roman est un véritable page-turner ! Oui, je m’autorise l’expression, car après tout, il s’agit presque d’un vrai thriller à l’américaine. Lire la chronique.


Mystérieuse Juliette de Lyliane Mosca (Contemporain)

Mystérieuse Juliette de Lyliane Mosca (cover)
Date de lecture : 19-21 juin 2023

Mystérieuse, Juliette le sera jusqu’à la toute fin de ce roman, et il faudra plus que quelques pages pour apprendre à la connaître. Réservée, pour ne pas dire introvertie, la jeune femme parle peu, écoute beaucoup. Elle met un point d’honneur à bien faire son travail, petite fourmi s’affairant silencieusement à ses tâches. Pourtant, parfois, il suffit d’un geste pour qu’elle se trahisse, pour qu’on s’interroge. Qui était-elle auparavant ?

La nature est assez présente dans cette histoire, elle agit comme une source de réconfort, elle invite à l’apaisement. J’ai pris plaisir à me balader dans ces jolis paysages, à côtoyer les différents protagonistes qui habitent le récit. La plume délicate de Lyliane Mosca apporte un souffle de légèreté, alors même que la mélancolie et la culpabilité envahissent le cœur de Juliette. Une histoire qui a su me toucher et dont il me restera un bon souvenir de lecture. Lire la chronique.


L’été où tout a fondu de Tiffany McDaniel (Contemporain)

L’été où tout a fondu de Tiffany McDaniel (cover audio)
Date de lecture : 21-26 juin 2023

Dès les premières minutes d’écoute, j’ai été immédiatement séduite par l’atmosphère de ce roman. Cette sorte d’ambiance particulière qui vous transporte aussitôt ailleurs, et puis cette narration qui prend son temps, pour mon plus grand plaisir. Cependant, certains passages m’ont semblé redondants, essoufflant un peu l’intrigue. Une lecture un peu en demi-teinte, car, si j’ai beaucoup apprécié l’atmosphère, je n’ai pas été spécialement emportée par l’histoire. Pourtant, étrangement, je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé ce livre, d’autant que j’ai été envoûtée par l’écriture et la façon dont l’histoire est contée.

Quant à l’écoute, l’interprétation de Steve Driesen m’a davantage convaincue que le récit lui-même et m’en a rappelé une autre de même qualité, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur lu par l’excellente Cachou Kirsch❤️. Lire la chronique.


Une belle vie de Virginie Grimaldi (Contemporain)

Une belle vie de Virginie Grimaldi (cover audio)
Date de lecture : 27-28 juin 2023

J’ai aimé faire connaissance avec les deux protagonistes de ce récit, deux sœurs auparavant unies, aujourd’hui partiellement désunies. J’ai aimé plonger dans leur passé, revivre avec elles leur enfance et leur adolescence. Certains sujets sont poignants et douloureux à lire. Une histoire de vie, de moments de vie, qui a souvent convoqué mes propres souvenirs d’adolescente – je suis née en 84, alors forcément, j’ai toute une époque en commun avec les narratrices.

Une belle vie est un roman émouvant, qui donne vie à deux femmes attachantes, cela étant, je n’ai pas tout à fait retrouvé la finesse (dans la plume ou dans l’humour) et le naturel que j’adore tellement chez l’autrice. Lire la chronique.


Le loup des Ardents de Noémie Adenis (Thriller)

Le loup des Ardents de Noémie Adenis (cover)
Date de lecture : 28-30 juin 2023

Ce qui m’a marquée dans ce roman, c’est avant tout son atmosphère saisissante, qui rend palpable chaque scène de cette histoire. L’air gelé qui s’infiltre dans les poumons, le froid glacial qui transperce les os, le brouillard intense qui désoriente et la famine qui noue l’estomac. La neige est lourde, épaisse, envahissante.
J’ai aimé observer cette plongée inéluctable dans la folie collective, renforcée par cette atmosphère oppressante de huis clos, où les superstitions poussent aux plus effroyables agissements. La tension monte au fur et à mesure que la haine s’amplifie et que la paranoïa envahit les esprits. On constate, avec horreur, que les mêmes schémas peuvent se répéter inlassablement, d’autant plus quand les hommes, et pas les plus sensés, prennent les rênes de la communauté et décident de rendre la justice par eux-mêmes.
J’ai passé un excellent moment de lecture, dans une ambiance parfaitement réussie. Lire la chronique.

  J'ai lu/aimé cet article

Cet article a 5 commentaires

  1. Un joli mois de Juin bien garni. 🙂 J’ai beaucoup apprécié ta chronque concernant Du thé pour les fantômes, et je découvrirai celle de Qui est Mara Dyer ? avec plaisir, ce roman m’intrigue.

    1. Caroline

      😁Je crois que j’ai programmé Mara Dyer pour la semaine prochaine. Un roman que j’ai découvert grâce à la chronique de Steven (Maven Litterae).

  2. Tu me donnes envie de découvrir Du thé pour les fantômes et Le Bureau des affaires occultes est une saga qui m’intrigue toujours autant…

  3. Joli bilan 🙂
    Du thé pour les fantômes me fait particulièrement envie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.