Mes lectures d’avril 2024

Je ne rédige pas toujours de chroniques pour chaque livre lu, mais grâce à cette page, j’ai dans l’idée, malgré tout, de partager brièvement avec vous mes avis de lecture « à chaud ». Quelques lignes, parfois quelques mots, mais qui peuvent s’avérer suffisants pour vous donner ou non l’envie de découvrir un ouvrage. Ce ne sont pas des bilans lecture, et ils ne sont pas non plus destinés à remplacer mes chroniques, que par ailleurs j’adore écrire.

J’ai écouté beaucoup de livres audio ce mois d’avril. Comme chaque année, du début du printemps à la fin de l’été, je travaille plus souvent dehors que derrière l’ordinateur. Le livre audio est donc un compagnon de choix pour me divertir tout en travaillant. Au final, 6 livres audio et 6 livres au format papier ou numérique. J’ai d’ailleurs fait de très belles lectures ! ❤️

Sommaire

Livres

  1. Commissaire aux morts étranges, tome 5 : Entretien avec le diable d’Olivier Barde-Cabuçon, 9h20min
  2. Arpenter la nuit de Leila Mottley, 9h49min
  3. Traverser la nuit d’Hervé Le Corre, 9h18min
  4. Chroniques sarrasines de Jacques Boireau, 352 pages
  5. Les gens de Bilbao naissent où ils veulent de Maria Larrea, 4h16min
  6. Le soldat désaccordé de Gilles Marchand, 5h07min
  7. D.D. Warren, tome 2 : La maison d’à côté de Lisa Gardner, 432 pages
  8. Almanach d’un comté des sables d’Aldo Leopold, 288 pages
  9. Les enquêtes d’Hannah Swensen, tome 5 : Meurtres et cupcakes au caramel de Joanne Fluke, 386 pages
  10. Les enfants endormis d’Anthony Passeron, 4h35min
  11. Ceux qui voulaient voir la mer de Clarisse Sabard, 317 pages
  12. Désobéissance de Salvatore Minni, 328 pages

Commissaire aux morts étranges, tome 5 : Entretien avec le diable d’Olivier Barde-Cabuçon

Date de lecture : 31 mars-4 avril 2024

Cette série policière historique est chaque fois un excellent moment de lecture. Le moine tient pour une fois le rôle principal, ce qui n’est pas pour me déplaire, sachant que je lui voue une admiration sans borne. Cette escale dans la montagne donne lieu à une intrigue dépaysante, sur fond de croyances populaires et de malédiction, et l’ambiance m’a rappelé ma lecture du Loup des Ardents de Noémie Adénis. J’ai beaucoup apprécié cette intrigue, dans laquelle les Hommes se montrent encore une fois plus terrifiants que les êtres surnaturels des contes de fées.

Arpenter la nuit de Leila Mottley

Date de lecture : 5-6 avril 2024
Prix Audiolib 2024

L’histoire se déroule à East Oakland en Californie, où Kiara, la narratrice de 17 ans, vit seule avec son frère Marcus. Pour faire face à la hausse du loyer et éviter l’expulsion, la jeune fille se retrouve malgré elle à vendre son corps pour de l’argent, arpentant la nuit et ses dangers.
Derrière ce titre poétique d’Arpenter la nuit se cache toute la noirceur d’un monde où les plus vulnérables doivent lutter sans merci pour survivre.
Arpenter la nuit est un roman que j’ai trouvé superbe. Même quand la noirceur semble tout envahir, que l’horreur nous oppresse, l’écriture de Leila Mottley fait jaillir la lumière. Un roman d’une grande force, porté par une héroïne remarquable qui restera dans ma mémoire. Lire la chronique détaillée.

Traverser la nuit d’Hervé Le Corre

Date de lecture : 9-10 avril 2024
Prix Audiolib 2024

Un polar noir qui raconte aussi la violence et le déclin d’une société malade qui n’hésite pas à laisser de côté les plus faibles, ceux qui ne rentrent pas ou plus dans le cadre. Il n’y a là aucun espoir, ce qui a été pour moi un coup au cœur, d’une vérité si abrupte qu’elle m’a laissé à terre.
C’était ma première rencontre avec l’auteur et j’ai été séduite par sa plume, par l’humanité qui se dégage de son histoire et de ses personnages. Un roman que je n’ai pas pu lâcher, que j’ai adoré, bien que d’une noirceur insondable et d’une réalité crue. Lire la chronique détaillée.

Chroniques sarrasines de Jacques Boireau

Date de lecture : 11-13 avril 2024
Masse Critique Babelio

Ce livre se compose de trois cycles, « Chroniques sarrasines », « La baie des espérances » et « La magie des îles ». Je les ai tous aimés. Certains personnages sont mentionnés plusieurs fois à travers les différentes nouvelles, mais d’un autre point de vue ou à une autre période. Parfois même, par une simple évocation, l’auteur rappelle à nos souvenirs un autre de ses cycles. Bien que ces textes aient été écrits à des périodes différentes, j’ai vraiment eu l’impression qu’ils étaient liés entre eux, comme faisant partie d’une œuvre riche et complexe.
Cet ouvrage a été pour moi une belle découverte et une incursion réussie dans l’univers de cet auteur. Plusieurs jours après la fin de ma lecture, je suis encore imprégnée des émotions ressenties, de cette poésie et de cette « mélancolie douce, celle des saisons finissantes ou des enfances révolues. ». Lire la chronique détaillée.

Les gens de Bilbao naissent où ils veulent de Maria Larrea

Date de lecture : 14-15 avril 2024
Prix Audiolib 2024

J’ai beaucoup aimé découvrir ces deux histoires en parallèle, la jeunesse des parents en Espagne et la vie de Maria en France. Le style est franc, sans détour, les mots sont percutants et parfaitement choisis. Un vrai plaisir, et une vraie prouesse aussi. Malgré la brièveté du récit, j’ai ressenti beaucoup d’émotions et je me suis laissé totalement emporter par la vie de ces personnages attachants et le besoin viscéral de la narratrice de partir en quête de ses origines.
Avec humour et passion, Maria Larrea nous confie une histoire étonnante et pleine de surprises. Une histoire d’abandon et de construction des êtres, au travers de laquelle on se questionne sur l’immigration, l’intégration, l’appartenance à une famille, un pays, etc. Un récit autobiographique riche et finalement très romanesque, passionnant à lire. Lire la chronique détaillée.

Le soldat désaccordé de Gilles Marchand

Date de lecture : 18 avril 2024
Prix Audiolib 2024

Le soldat désaccordé est un roman infiniment beau et poétique. C’est un roman qui parle d’amour. L’amour qui transcende tout, même les horreurs de la guerre. L’amour qui donne des ailes, et pour lequel on peut braver tous les dangers et tous les obstacles, avec une volonté qui ne faiblit jamais. Plus qu’une enquête, c’est une quête bouleversante qui m’a intensément émue. Magnifique ! Lire la chronique détaillée.

D.D. Warren, tome 2 : La maison d’à côté de Lisa Gardner

Date de lecture : 18-20 avril 2024

Dans une banlieue résidentielle calme, Sandra, une jeune professeure, disparaît dans la nuit alors que son mari journaliste était au bureau. Les suspects ne manquent pas dans cette affaire, le mari en première place, ce qui ne facilite pas le travail des enquêteurs. Plus ces derniers avancent dans leurs recherches, plus Sandra leur paraît cacher bien des secrets. Ce roman choral est plutôt captivant et l’intrigue bien ficelée m’a tenue en haleine jusqu’au bout. Une chose est sûre, je compte bien poursuivre la saga D.D. Warren !

Almanach d’un comté des sables d’Aldo Leopold

Date de lecture : 20-21 avril 2024
Emprunt médiathèque numérique

Un bel ouvrage que celui-ci, dont l’auteur observe la nature et le vivant, avec amour et passion. Un livre paru pour la première fois en 1949 et pourtant terriblement d’actualité, qui m’a beaucoup touchée et émue. Il est difficile d’assister à la transformation de cette nature, à la disparition des espèces dans un monde alors en pleine mutation et pas toujours pour le meilleur. Un livre qui a beaucoup résonné en moi et que je vous conseille, d’autant que vous n’êtes pas spécialement obligés de le lire d’une traite, ce n’est pas un roman.

Les enquêtes d’Hannah Swensen, tome 5 : Meurtres et cupcakes au caramel de Joanne Fluke

Date de lecture : 21-25 avril 2024

Ce 5ème tome de la saga Hannah Swensen se situe aux alentours de la fête d’Halloween. Cette fois-ci, c’est le très désagréable shérif Grant qui a été assassiné et Mike est le premier suspecté pour s’être disputé avec lui la veille. Bien entendu, notre pâtissière ne peut pas laisser une telle chose arriver, d’autant que sa sœur, enceinte jusqu’au cou, ne supporte plus d’avoir son mari dans les pattes. Parallèlement, elle tente de découvrir le mystérieux ingrédient qui rend les cupcakes au caramel d’une habitante décédée aussi savoureux. Dans ce tome, j’ai vécu quelques beaux moments de tension, à l’instar d’un autre, je crois que c’était muffins aux myrtilles, ce qui a rendu ma lecture plus captivante.

Les enfants endormis d’Anthony Passeron

Date de lecture : 25 avril 2024
Prix Audiolib 2024

Au fil des pages, j’ai été accaparée par ce qui se jouait, au point que je me suis investie corps et âme dans ma lecture. Le ton est plutôt détaché et pourtant une émotion immense m’a envahie, et j’ai vécu le dernier quart les yeux embués de larmes, jusqu’à ce passage qui a achevé de me submerger. Comment un livre si court peut susciter des émotions si intenses ? Les enfants endormis est un coup de cœur, pour toutes les émotions qu’il a suscitées, pour la thématique abordée avec beaucoup de pudeur et de subtilité. Lire la chronique détaillée.

Ceux qui voulaient voir la mer de Clarisse Sabard

Date de lecture : 25-27 avril 2024

J’avais très envie de découvrir Clarisse Sabard et j’ai choisi Ceux qui voulaient voir la mer pour le faire. C’est un roman qui m’a emportée dans son sillage, avec une alternance passé/présent captivante et des personnages véritablement attachants. J’ai été touchée par l’histoire d’Aurore, cette vieille dame de 90 ans au passé douloureux. Une plongée dans Nice pendant la seconde guerre mondiale, avec une escale dans le New-York de l’après-guerre. J’ai trouvé ça génial ! La partie présente n’est pas en reste et j’ai beaucoup aimé suivre l’évolution des protagonistes, même si la trame est plus feel good, donc moins surprenante. Franchement une très bonne lecture !

Désobéissance de Salvatore Minni

Date de lecture : 28-29 avril 2024
Gagné dans le concours de Nath, Mes lectures du dimanche

Salvatore Minni est vraiment très doué concernant l’aspect psychologique des personnages. On sent le personnage principal désespéré, acculé, tellement oppressé par ce qu’il vient de vivre qu’il en arrive à son point de rupture. Mais que se passe t’il quand tout bascule ? Quand la raison laisse place à la folie ? Comment notre cerveau va t’il réagir pour nous permettre de survivre ? Rapidement, on va s’enfoncer dans les profondeurs abyssales de la noirceur, au cœur d’un enfer sombre et cruel, et une peur tenace ne nous quitte plus jusqu’au dénouement.
J’ai été complètement happée par ce roman, que j’ai dévoré. L’intérêt réside davantage dans le mécanisme psychologique que dans le suspense de l’intrigue, qui finalement est aisée à comprendre. J’ai été peut-être un peu déçue par l’épilogue, que j’aie trouvé de trop, ce qui n’empêche que j’ai passé un excellent moment de lecture. Lire la chronique.

  J'ai lu/aimé cet article

Cet article a 10 commentaires

  1. Ludivine

    Tu as fait de bonnes lectures apparemment, c’est chouette. Traverser la nuit à l’air vraiment rude mais tout aussi intéressant, et tu m’avais déjà fait envie aussi avec Désobéissance. Quelle tentatrice tu es Caroline ! 🤭 Je suis contente de voir que tu as apprécié le deuxième tome de la saga D.D. Warren, et que tu as envie de continuer la série. J’ai hâte de savoir ce que tu penses de la suite Les morsures du passé, qui est clairement l’un de mes favoris ! 😇

  2. Avec ta chronique, tu as confirmé mon envie de découvrir Arpenter la nuit 🙂
    Bonnes lectures et bon mois de juin. Bises

    1. Caroline

      Merci Marinette ! J’ai adoré ce livre et surtout son héroïne ! ❤️

  3. Belle variété d’ouvrages que tu as dévorés ! Le soldat désaccordé est dans ma wishlist.

    1. Caroline

      Oh j’espère que tu vas le lire car il est superbe !

  4. Hedwige

    Waouh la présentation ! Je n’en ai lu aucun mais quelques sont dans ma PAL et j’ai hâte de les lire ebien que la hâte ne soit pas propice à la lecture.

    1. Caroline

      Merci Hedwige ! En tout cas, ce fût un très bon mois de lecture !

  5. Steven

    Bravo pour ces lectures et bon mois de juin à toi 😉

    1. Caroline

      Merci Steven ! Le mois de juin démarre plutôt bien, espérons que je continue les belles découvertes !

Laisser un commentaire (Markdown)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.