Chronique – Tous les démons sont ici de Craig Johnson

Tous les démons sont ici de Craig Johnson

Walt Longmire, tome 7

Policier

Date de lecture : 26-30 nov. 2023

Lecture coup de cœur ❤️

Pour cette septième enquête, le Bureau du shérif a de la visite ! L’équipe doit escorter des prisonniers, qui sont loin d’être des anges, jusqu’à un lieu de rendez-vous choisi par le FBI. L’un d’entre eux en particulier, Raynaud Shade, un indien Crow dont il faut se méfier comme la peste, met Longmire sur le qui-vive. Affûté, notre shérif est attentif au moindre mot, au moindre geste de l’intéressé, car il le sait, la situation risque de dégénérer et de finir en bain de sang s’il n’y prend pas garde. Quand le FBI récupère les détenus, Longmire sent que quelque chose cloche et comme d’habitude, son instinct ne le trompe pas. À partir de cet instant, le roman prend une tournure absolument addictive !

L’intrigue se déroule pendant un hiver particulièrement rigoureux, enfantant une neige si épaisse et un blizzard si puissant, qu’on n’y voit pas à deux mètres. Accompagné d’un exemplaire de L’Enfer de Dante, notre shérif préféré va se lancer dans une véritable chasse à l’homme, guidé dans sa quête par son propre Virgile, ici Virgil White Buffalo, l’homme à la peau d’ours. Alors qu’il gravit un pas après l’autre la montagne, Longmire va nous prouver une fois encore son incroyable volonté et sa force mentale exceptionnelle. Un homme qui donne l’impression d’avoir neuf vies, un de ces rares êtres capables de converser avec les esprits, à moins que ce ne soient des personnages bien réels. L’auteur entretient la confusion entre fantasme, hallucination et réalité, ce qui sert à merveille le suspense. Il y a une ambiance légèrement onirique, mystique, qui m’a envoûtée jusqu’à la dernière page.

À l’instar de Little Bird, le premier tome de la série, j’ai adoré par-dessus tout l’influence nature writing de ce roman. La nature tient ici une place essentielle, un rôle même, dans l’histoire. C’est elle qui va orienter Longmire vers sa destination finale, semant çà et là sur sa route des embûches périlleuses. Ainsi, la tension est très présente tout au long du roman, d’autant que la Nature est maîtresse de tous les éléments, déchaînant sur les Hommes autant de maux que sa colère est sourde. Notre cœur bat la chamade à chaque avancée du shérif dans les Bighorn Mountains.

Comme toujours, l’humour est au top, second degré maîtrisé à la perfection, même si cette histoire est tout de même un peu plus oppressante que les précédentes, sûrement car Longmire est seul une bonne partie du voyage.

Tous les démons sont ici est pour moi le meilleur des sept opus de Longmire que j’ai pu lire jusqu’à présent, et pourtant, je les ai tous aimés. Craig Johnson fait partie de ces auteurs qui savent se renouveler sans cesse, tout en sachant garder l’essence même de leur série. Chaque enquête de Longmire est différente, dans le style, dans la trame, et c’est chaque fois un plaisir de lecture incommensurable.

Série Walt Longmire :

  1. Little bird (The Cold Dish) ✔️
  2. Le camp des Morts (Death without company) ✔️
  3. L’Indien Blanc (Kindness Goes Unpunished) ✔️
  4. Enfants de poussière (Another Man’s Moccasins) ✔️
  5. Dark Horse (The Dark Horse) ✔️
  6. Molosses (Junkyard Dogs) ✔️
  7. Tous les démons sont ici (Hell is empty) ✔️
  8. A vol d’oiseau (As the crow flies)
  9. La dent du serpent (A serpent’s tooth)
  10. Steamboat (Spirit of Steamboat)
  11. Tout autre nom (Any other name)
  12. Dry Bones
  13. Une évidence trompeuse (An obvious fact)
  14. Western Star (The Western Star)
  15. Le coeur de l’hiver (Depth of Winter)
  16. Le pays des loups (Land of Wolves)

Si vous souhaitez découvrir la série, je vous conseille tout d’abord de commencer par le premier tome, c’est important je trouve, mais par-dessus tout de l’écouter en audio, car il est lu par Jacques Frantz. C’est lui qui m’a aidée à construire dans mon esprit ce personnage emblématique. Je vous remets ici l’extrait audio de Little Bird. ⤵️

Extrait de Little Bird disponible sur le site d’Audible

Infos et Quatrième de couverture

Walt Longmire, tome 7 : Tous les démons sont ici de Craig Johnson
Éditeur : Gallmeister – Parution : 29/01/2015 – 320 pages – ISBN/ASIN: 9782351780848 – Titre original : Hell is empty
📕En poche chez Point, 2017

Indien Crow d’adoption, Raynaud Shade est considéré comme le plus dangereux sociopathe des États-Unis et représente le cauchemar de tout policier. Finalement interpellé, il avoue avoir enterré un cadavre au beau milieu des Bighorn Mountains, dans le Wyoming, et c’est à Walt Longmire que revient la tâche d’escorter Shade, en plein blizzard, jusqu’au corps. Mais le shérif sous-estime peut-être les dangers d’une telle expédition. Car pour tenter de rétablir la justice, il va devoir braver l’enfer glacial des montagnes et tromper la mort avec, pour seul soutien, un vieil exemplaire de La Divine Comédie de Dante. Dans ce nouveau volet des aventures de Walt Longmire, Craig Johnson transforme le lumineux décor des Hautes Plaines en un inquiétant théâtre des ombres, dans un polar sous très haute tension. Le gang s’adjoint également les services d’un jeune dandy ambitieux et désargenté, attiré par la promesse d’une rétribution alléchante. Peu d’entre eux survivront à la sanglante confrontation dans les badlands de Catacumbas. Un western impitoyable qui balaie tout sur son passage, comme un film de Tarantino au volume poussé à fond.

  J'ai lu/aimé cet article

Cet article a 19 commentaires

  1. Céline C.

    Merci Caroline pour cette découverte. Je ne connais pas cet auteur et ce que tu en dis, notamment le fait que la nature soit omniprésente, me tente bien. Je vais regarder cela de plus près 😉.

    1. Caroline

      Si tu aimes les romans policiers avec une touche en plus de nature writing, la série Longmire est vraiment idéale !

  2. Ludivine

    J’aime bien cette couverture avec ce corbeau qui nous regarde comme s’il était curieux. 🙂 La série est déjà bien avancée, c’est toujours un peu intimidant de démarrer de longue série, mais apparemment tu l’apprécie beaucoup celle-ci, ça donne envie. 😊

    1. Caroline

      J’adore la couverture aussi ! C’est pour ça que pour une fois, j’ai mis la version poche, car elle retranscrit mieux l’ambiance que celle en grand format. C’est une série topissime ! 😁

      1. Ludivine

        Tu as bien fait de la mettre en avant, il attire l’oeil cet oiseau 😉 Tentatrice que tu es ! Je n’ai même pas lu le premier tome de Body language encore, ni même fini la série D.D. Warren, ce n’est pas correct de nous faire envie comme ça 😆

    1. Caroline

      😁 C’est facile avec ce genre de personnage et ce genre de plume. L’ensemble est tellement qualitatif que c’est presqu’une série incontournable !

  3. Une série que tu donnes très envie de découvrir autant pour le ton que son protagoniste que tu sembles beaucoup aimer. Quant à l’ambiance, elle a l’air incroyablement travaillée.

    1. Caroline

      L’ambiance est top c’est sûr. D’ailleurs, ça m’a fait un peu penser à un autre livre que j’ai adoré, Hunter de Roy Braverman.

  4. loeilnoir

    Je ne connais pas cet auteur, je le note car tout me semble attirant : la nature omniprésente, l’ambiance onirique et une enquête addictive au suspense permanent, voilà tout y est!

    1. Caroline

      Franchement, si tu aimes les romans policiers et le style nature writing), la série Longmire est géniale ! Sans compter la plume et l’humour de l’auteur, dont je suis également très friande.

  5. Hedwige

    Comme je n’ai encore rien lu ni entendu de cet auteur, je vais suivre ton conseil et me procurer le premier tome audio de cette série.

    1. Caroline

      Oh comme je serais contente que ce premier tome te plaise ! Rien de mieux qu’une lecture de Jacques Frantz pour s’immerger dans le style de cette série et enfiler la peau de Walt Longmire !

  6. Merci pour la découverte ! Je n’ai pas eu l’occasion de le lire.

    1. Caroline

      Avec cette série, il faut aimer les romans policiers, les westerns un peu aussi, et le style nature writing. Pour moi, c’est une série coup de cœur de manière générale.

  7. Sandrine

    Voilà longtemps que je n’ai pas lu Craig Johnson, je crois bien n’avoir lu que le premier tome. Tu me donnes envie de le retrouver.

    1. Caroline

      Pour ma part, c’est mon enquêteur préféré, en première place devant Adamsberg et Wallander. J’adore la plume de Craig Johnson, ses descriptions immersives des paysages et surtout les protagonistes de sa série.

Laisser un commentaire (Markdown)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.