Solitudes de Niko Tackian

Solitudes de Niko Tackian

Thriller

Ma note :

« Et le silence les enveloppa à nouveau. Mais cette fois c’était un silence de mort. »

Au cœur de la montagne, en hiver, un agent de l’ONF découvre une femme pendue à un arbre.

Solitudes, c’est avant tout un thriller d’ambiance. Une ambiance polaire, un paysage enneigé et sauvage, le vent qui siffle et le loup qui rôde.
Comment ne pas avoir envie de se recueillir face à tant de majesté ? Mais le diable a brisé ce silence. Ne sait-il pas que dans ce décor, l’humain n’est qu’un visiteur que la montagne tolère ?
Désormais, le berger aveugle voit l’aura indigo, l’indien doit accomplir des rites, l’amnésique doit retrouver la mémoire et la vérité doit être révélée. Alors seulement, le démon quittera ces terres et l’harmonie renaîtra.

Est-il envisageable de qualifier un thriller de « beau » ? Dans ce roman, la narration a quelque chose de poétique et d’immersif.
C’est pour cette raison que j’apprécie beaucoup les romans de Niko Tackian. Je ressors toujours de mes lectures avec une sensation particulière, qui perdure même après plusieurs années.
Vous l’avez compris, j’ai adoré ce thriller et j’en conseille vivement la lecture.

« La solitude n’est pas l’absence de compagnie mais le moment où notre âme est libre de converser avec nous et de nous aider à décider de nos vies. » Paulo Coelho, Le manuscrit retrouvé, Flammarion, 2013.

🎧Disponible en audio chez Audiolib et lu par François Hatt.

Infos
Editeur : Calmann-Lévy
Parution : 06/01/2021
252 pages
ISBN : 9782702166253
Quatrième de couverture
« AUSSI ÉPAISSES SOIENT LES BRUMES QUI LES PROTÈGENT,
CERTAINES VÉRITÉS NE PEUVENT ÊTRE OUBLIÉES.Élie Martins est garde nature dans le massif du Vercors. Il y a douze ans, une blessure par balle l’a laissé totalement amnésique. Depuis, il s’est reconstruit une vie dans cette région aux hivers impitoyables, aux brumes si opaques qu’elles vous égarent en deux pas.Alors qu’une tempête de neige s’abat sur le Vercors, des traces étranges mènent Élie jusqu’à l’« arbre taillé », un pin gigantesque dressé comme un phare au milieu de l’immensité blanche. Une femme nue est pendue à ses branches. Cette macabre découverte anime quelque chose sur la toile vierge des souvenirs d’Élie.LA VICTIME EST UN MESSAGE À SON INTENTION,
IL EN EST CERTAIN. ET IL EST TERRIFIÉ. »

Laisser un commentaire