Chronique – Les hommes ont peur de la lumière de Douglas Kennedy

Les hommes ont peur de la lumière de Douglas Kennedy

Suite à son licenciement, Brendan, un ancien ingénieur d’une cinquantaine d’années, est devenu chauffeur Uber à Los Angeles. Esclave d’une entreprise où l’humain ne compte pas, il doit cumuler les heures de travail pour espérer gagner un salaire à peu près décent. Dans son taxi, il voit défiler toutes sortes de personnes, des bavards, des taiseux, des méprisants, des pressés. Un jour qu’il dépose une femme sur son lieu de destination, il va être le témoin d’un attentat. Embarqué malgré lui dans une situation qui le dépasse, les heures qui vont suivre seront particulièrement intenses et éprouvantes.