Chronique – Vivantes de Marie-Haude Mériguet

Vivantes de Marie-Haude Mériguet

Nicolette est une jeune française, étudiante en sociologie, qui compte profiter à son aise des vacances d’été. Mais sa mère, qui ne l’entend pas de cette oreille, lui propose de partir comme jeune fille au pair en Italie. Son rôle consisterait à s’occuper des deux garçons d’un couple franco-italien particulièrement aisé. Absolument ravie de se rendre dans ce pays dont elle maîtrise plutôt bien la langue, la jeune fille voit là l’occasion de gagner un peu d’argent tout en profitant des magnifiques paysages. Vingt ans plus tard, Nicolette revient sur ce séjour estival de 1996 qui a profondément marqué son existence.

Chronique – Apaiser nos tempêtes de Jean Hegland

Apaiser nos tempêtes de Jean Hegland

Dans ce roman, Jean Hegland retrace l’histoire de deux femmes, Anna et Cerise. Toutes deux ne se connaissent pas, mais vont être confrontées à une même situation à un moment donné de leur existence, une grossesse imprévue. Leurs vies sont diamétralement différentes, et leur décision face à cet évènement va l’être tout autant. Deux femmes, deux destins, que nous allons suivre depuis l’annonce de leur grossesse jusque des années plus tard.

Chronique – Le syndrome du spaghetti de Marie Vareille

Le syndrome du spaghetti de Marie Vareille

Léa Martin, seize ans, est une grande perche d' »un mètre soixante-dix-neuf » qui excelle au basket. Elle est, de loin, la meilleure de son équipe mixte. Une passion qui lui vient de son père, ancien joueur, qui est aussi son entraîneur. D’ailleurs, elle partage bien plus avec celui-ci, qu’avec sa mère ou sa soeur cadette, Anaïs, avec qui elle n’a plus vraiment d’affinités. Depuis gamine, Léa s’est fixée comme objectif d’entrer à l’INSEP et qui sait, peut-être ensuite à la NBA.

Chronique – Ce que nous confions au vent de Laura Imai Messina

Ce que nous confions au vent de Laura Imai Messina

Il existe au Japon, dans le vaste jardin de Bell Gardia, un endroit fantastique où les vivants peuvent parler à leurs proches décédés. A dire vrai, ce n’est pas vraiment un endroit mais une cabine téléphonique, poétiquement nommée le « Téléphone du Vent ». Pour l’utiliser, rien de plus simple, il suffit de décrocher le combiné et de parler.

Chronique – Un jour ce sera vide de Hugo Lindenberg

Un jour ce sera vide de Hugo Lindenberg

Le narrateur, un jeune garçon d’une dizaine d’années, passe les vacances d’été en Normandie, chez sa grand-mère. Sur la plage, quand il n’occupe pas son temps à jouer avec les méduses, il observe d’un oeil curieux mais discret, les familles autour de lui. Un jour, il va faire la rencontre de Baptiste, un garçon du même âge. Dès lors, va naître entre eux cette amitié qu’on ne connaît que pendant les vacances, aussi intense qu’éphémère.

Chronique – Mise à feu de Clara Ysé

Mise à feu de Clara Ysé

Mise à feu est une oeuvre vivante et musicale, colorée de sensations. Clara Ysé tire merveilleusement profit du support audio, fusionnant le texte et la voix, exhalant l’émotion. Que ce roman est beau !

Chronique – Le parfum des cendres de Marie Mangez

Le parfum des cendres de Marie Mangez

{PRIX AUDIOLIB 2022} Le parfum des cendres met en lumière un duo aussi surprenant qu’émouvant. Alice/Sylvain. Elle la vie, lui la mort. Elle les sons, lui les odeurs. Une belle ode aux sens et à la vie.

Chronique – La mère de Simon d’Aurore Bègue

La mère de Simon d'Aurore Bègue

Suzanne est une enfant qui grandit sans père, tandis que sa mère ne lui manifeste aucune marque d’affection, ni même d’intérêt. « J’m’en fous de toi » sont des mots crève-coeur que la petite entend régulièrement. Alors l’enfant tente de se construire par elle-même, et apprend très tôt à lire et à compter. Deux aptitudes qu’elle va mettre à profit pour tenir un journal. La lecture est sa seule échappatoire à un quotidien morose, jusqu’à l’arrivée d’une nouvelle famille, dans la maison voisine.

Chronique – Blizzard de Marie Vingtras

Blizzard de Marie Vingtras

Quelque part en Alaska, l’hiver, la neige, et le blizzard. Un blizzard qui se lève alors que Bess et l’enfant sont là dehors. Une tempête de neige qui réduit le champ de vision, qui gèle les membres et qui embrume l’esprit. Puis l’enfant qui disparaît. Quand Benedict s’aperçoit que Bess et le petit ne sont plus là, il sait qu’il est peut-être trop tard. Alors il demande l’aide de Cole.

Chronique – Les survivants d’Alex Schulman

Les survivants d'Alex Schulman

Nils, Benjamin et Pierre retournent dans leur ancienne maison d’été pour y répandre les cendres de leur mère. Un lieu chargé de souvenirs pour ces trois frères qui, un jour fatidique, ont quitté brutalement le monde de l’enfance. Mais il est parfois vital de se souvenir pour retrouver sa liberté, effacer le traumatisme.

Chronique – En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut

En attendant Bojangles d'Olivier Bourdeaut

En attendant Bojangles, c’est l’histoire d’une famille pas tout-à-fait ordinaire. Un père, une mère, un jeune garçon, et un oiseau de Numidie prénommée « Mademoiselle Superfétatoire ». Une famille qui semble enveloppée dans un cocon enchanté, faisant fi des convenances et de l’amertume de ce monde.

Florida d’Olivier Bourdeaut

Florida d'Olivier Bourdeaut

Enfant, Florida était Elizabeth, une petite fille « très belle » et « pas trop bête ». Sa mère, dite « Reine mère » décide, l’anniversaire de ses sept ans, de l’envoyer régulièrement en pâture à des jurys en espérant, un jour, la voir monter sur le trône. C’est ainsi que cette fillette grandit trop vite, et troque rapidement son insouciance contre des shoots « de gloriole en intraveineuse ».

Chronique – Tant que le café est encore chaud de Toshikazu Kawaguchi

Tant que le café est encore chaud de Toshikazu Kawaguchi

Il existe, à Tokyo, un petit café qui permettrait de voyager dans le passé. Malgré l’extraordinaire légende qui circule à son sujet, le Funiculi funicula n’est pas un lieu spécialement fréquenté. C’est-à-dire que, pour retourner dans le passé, il faut s’astreindre à un certain nombre de règles, la principale étant que le présent ne peut pas être changé.

Chronique – Ainsi gèlent les bulles de savon de Marie Vareille

Ainsi gèlent les bulles de savon de Marie Vareille

Dans ce roman choral, nous allons faire la connaissance de trois personnages féminins. Ainsi gèlent les bulles de savon est un roman émouvant qui aborde des sujets essentiels avec une sincérité libératrice.

Chronique – Retour à Martha’s Vineyard de Richard Russo

Retour à Martha’s Vineyard de Richard Russo

Lincoln, Teddy et Mickey sont trois amis inséparables qui se sont connus à l’université à la fin des années 1960. Trois mousquetaires, rapidement rejoints par une quatrième, la belle Jacy, dont ils sont tous un peu amoureux. Pour fêter la fin de leurs études, les quatre amis se retrouvent sur l’île de Martha’s Vineyard, dans la maison de la mère de Lincoln. Au cours de ce séjour, Jacy disparaît, sans plus jamais donner de nouvelles.

Chronique – Quatre heures, vingt-deux minutes et dix-huit secondes de Lionel Shriver

Quatre heures, vingt-deux minutes et dix-huit secondes de Lionel Shriver

L’entrée en matière nous plonge sans ambages dans l’ambiance à venir. Suite à un conflit avec sa supérieure hiérarchique, Remington est licencié et ne s’est pas tout-à-fait remis d’une telle injustice. Aussi, lorsqu’il annonce à sa femme Serenata qu’il a « l’intention de courir un marathon », celle-ci y voit un rapport de cause à effet.

Chronique – Neuf parfaits étrangers de Liane Moriarty

Neuf parfaits étrangers de Liane Moriarty

Masha est une femme d’affaires particulièrement investie dans son travail, au point de laisser de côté sa santé. Alors qu’elle fait un arrêt cardiaque, elle va vivre une expérience qui va faire d’elle une survivante, bien déterminée à remettre en question son mode de vie. C’est ainsi que naît, quelques années plus tard, Tranquillum House, son luxueux centre dédié au bien-être et aux soins.

Chronique – Un manoir en Cornouailles d’Eve Chase

Un manoir en Cornouailles d'Eve Chase

Voici un roman qui m’a emballée, comme je ne l’avais pas été depuis longtemps pour ce genre littéraire. Depuis ma lecture de L’enfant du lac de Kate Morton, il y a deux ans, pour être exacte.
La quatrième de couverture indique « Une lecture obligatoire pour les fans de Kate Morton et Daphné du Maurier. » Eh bien, je suis assez d’accord pour une fois !
Dans cette histoire, nous suivons deux narratrices, Amber, à la fin des années 60, et Lorna, trente ans plus tard. Leur lieu commun, le manoir aux Lapins noirs.

Chronique – America Blues de Vincent Virgine

America Blues de Vincent Virgine

America Blues, un titre inspirant qui nous emmène dans un voyage émouvant à travers l’Amérique des diners et de la musique blues.
Vincent, un français, décide de partir aux Etats-Unis, suite au décès de son père. Hébergé quelques temps chez son ami Robbe, il va croiser la route de Clayton Mississipi, un musicien, et de Conny, une belle américaine qui traverse les States dans son van « jaune d’œuf ». Malgré une entente immédiate, ces trois-là vont se trouver séparer par la vie.

Chronique – Trois vœux de Liane Moriarty

Trois voeux de Liane Mortiarty

Comme souvent dans les romans de Liane Moriarty, il est question de trio. Ici, ce sont des triplées, au caractère bien différent. Gemma, généreuse un tantinet fantasque, Lyn, posée et organisée, Cat, un peu rebelle et râleuse.

Chronique – Et que ne durent que les moments doux de Virginie Grimaldi

Et que ne durent que les moments doux de Virginie Grimaldi

« Il se peut que je sois intrusive, anxieuse, agacée, agaçante, oppressive, oppressante, pas assez, trop, mais il y a une chose que je te promets : je ferai de mon mieux. »

Chronique – Et puis, Paulette… de Barbara Constantine

Et puis, Paulette... de Barbara Constantine

Les aventures de personnes âgées esseulées qui, grâce à quelques coups de pouce enfantins, se retrouvent à vivre ensemble dans la ferme de l’un d’entre eux.

Chronique – Tout le bleu du ciel de Mélissa Da Costa

Tout le bleu du ciel de Mélissa Da Costa

Tout le bleu du ciel est une belle histoire. De celles qui réchauffent le cœur quand on n’a pas le moral. De celles où la gentillesse, la générosité et la tolérance nous offrent de l’espoir.

Chronique – Les enfants sont rois de Delphine de Vigan

Les enfants sont rois de Delphine de Vigan

Dans ce roman, Delphine de Vigan soulève, avec justesse et sans jugement de valeur, des problématiques actuelles, (sur)médiatisation de la vie privée, surconsommation, omniprésence de la publicité et ses dérives.

Chronique – La commode aux tiroirs de couleurs d’Olivia Ruiz

La commode aux tiroirs de couleurs de Olivia Ruiz

La commode aux tiroirs de couleurs, c’est l’histoire d’une jeune femme qui vient de perdre son « Abuela » tant aimée. Dans son appartement, elle observe la commode aux tiroirs de couleurs que lui a légué sa grand-mère, et devine dans l’un d’eux une enveloppe qui lui est destinée.

Chronique – Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi

Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi

Il s’agit d’un roman choral qui met en scène trois personnages féminins : Anna, la mère, Chloé, la fille aînée et Lily, la petite dernière.

Home de Toni Morrison

Home de Toni Morrison

Dans l’Amérique ségrégationniste des années 50, un homme sans chaussures et amoché se présente chez un révérend pour demander de l’aide. Cet homme, c’est Frank Money, un noir américain, vétéran de la guerre de Corée, qui semble avoir oublié les évènements récents de sa vie. Tout ce qu’il sait, c’est qu’il doit se rendre en Géorgie, sinon « elle va mourir ».

Nous rêvions juste de liberté de Henri Loevenbruck

Nous rêvions juste de liberté de Henri Loevenbruck

A Providence, nous suivons « la bande à Freddy », composée d’Hugo, Freddy, Alex et Oscar. Hugo a un rêve, la liberté. Alors un jour, ses amis et lui partent à moto sillonner le pays et deviennent les Spitfires du MC de Providence. Nous rêvions juste de liberté, c’est une histoire d’aventure et d’amitié et c’est « foutrement » bien raconté.