En quelques lignes – Souvenirs de Marnie de Joan G. Robinson

You are currently viewing En quelques lignes – Souvenirs de Marnie de Joan G. Robinson

En quelques lignes, je vous donne mon avis sur un roman.

Souvenirs de Marnie de Joan G. Robinson

Classique, Jeunesse

Ma note : ★★★★★ / J’ai adoré

« En ce moment, Anna passait le plus clair de son temps à ne penser à rien. C’était même à cause de cette fâcheuse habitude qu’elle allait séjourner dans le Norfolk, chez Monsieur et Madame Pegg. À cause de ça… et d’autres choses. Des choses difficiles à expliquer, trop vagues, trop abstraites. C’était le fait de ne pas vraiment avoir de meilleure amie comme tout le monde, de ne pas vraiment vouloir inviter des camarades à goûter et de ne pas vraiment tenir à être invitée non plus. »

Anna est une jeune fille orpheline un peu introvertie, rêveuse et solitaire. Inquiète par son manque d’entrain et sa mélancolie, sa tante décide de l’envoyer en vacances dans un petit village de bord de mer, afin qu’elle retrouve le sourire. Là-bas, elle fera la rencontre de Marnie, une jeune fille énigmatique et lumineuse, avec qui elle va créer un lien profond.

J’ai été touchée par le personnage d’Anna, que personne ne semble vraiment comprendre. Comme si l’envie d’être seule – plutôt que mal accompagnée – était une tare génétique inadmissible dans ce monde. Au départ pourtant, j’ai été assez déstabilisée par cette héroïne qui dégage une certaine passivité et une froideur manifeste. Son désintérêt, ou son appréhension, concernant les interactions sociales, la pousse à vagabonder, solitaire, et à se réfugier dans ses rêveries. Elle s’est forgée un masque de neutralité émotionnelle et une carapace que rien ni personne ne paraît pouvoir percer.

Toutefois, il va suffire d’une rencontre pour illuminer tout son être et la ramener à la vie. Il y a une atmosphère légèrement onirique et mystérieuse dans cette partie du récit, qui m’a transportée. J’ai aimé observer cette amitié naissante et assister à ces instants de joie auprès de la mystérieuse Marnie. Qui est-elle et que fait-elle de ses journées, dans ce manoir au bord des marais, en attendant les retrouvailles avec Anna ? La curiosité m’a piquée et je me suis laissée bercer par l’histoire, dont l’intrigue se fait plus présente à chaque page.

La deuxième moitié du roman est teintée d’insouciance et de fraîcheur, et j’ai aimé le changement délicat qui s’opère chez notre héroïne. Une partie empreinte de bienveillance et d’amour que j’ai trouvé attendrissante.

Ce roman me laissera le souvenir merveilleux d’une histoire hors du temps, poétique et émouvante. Un classique de la littérature jeunesse que je suis enchantée d’avoir découvert et que je recommande vivement.

Date de lecture : 12 sept. 2022

🎃Lecture prévue dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge 2022 – Automne douceur de vivre – Chante-moi une chanson Sassenach🍁


Infos et Quatrième de couverture

Souvenirs de Marnie de Joan G. Robinson
Edition : Louverture – Parution : 22/04/2021 – 254 pages – ISBN: 9782381960197 – Genre : Fantastique, Jeunesse.

« Anna, petite orpheline solitaire envoyée sur la côte est de l’Angleterre pour profiter du climat, va, entre deux rêveries à travers les dunes, rencontrer la fantasque Marnie et la paix intérieure qu’il y a à s’ouvrir au monde. Mais à peine découvre-t-elle le bonheur de l’amitié que Marnie disparaît… D’une écriture délicate et pleine d’émotions, ce roman empreint d’une douce poésie est bien plus que la parenthèse magique d’une jeune fille en quête d’elle-même, Souvenirs de Marnie est une évocation intemporelle des mystères de la jeunesse où le besoin d’être et d’être accepté semble si vital qu’il en devient douloureux.
Ce grand classique, inédit en français, de Joan G. Robinson [1910-1988] a connu un grand succès à travers le monde depuis sa publication en 1967. C’est l’un des romans favoris du cinéaste Hayao Miyazaki, il a été adapté en film d’animation en 2014 par le Studio Ghibli. »

Cet article a 10 commentaires

  1. Une jeune fille solitaire qui voit sa vie s’illuminer grâce à une rencontre. J’imagine déjà la tendresse qui s’opère au fur et à mesure de la lecture. Il me tente bien celui-ci, merci pour cette douce chronique. 😊

    1. Caroline

      Merci Ludivine. J’ai trouvé cette histoire très belle, et j’espère que tu auras l’occasion de la lire.

  2. Céline

    Il va falloir que je le lise 🙂
    Bonne journée !

    1. Caroline

      Une très belle découverte concernant le livre et un presque coup de coeur concernant le film d’animation. 😊

  3.  » Son désintérêt, ou son appréhension, concernant les interactions sociales, la pousse à vagabonder, solitaire, et à se réfugier dans ses rêveries. Je me reconnais pas mal en Anna… Dans tous les cas, l’amitié entre elle et la mystérieuse Marnie semble t’avoir plus que conquise, ce qui, à la lecture de tes mots, ne peut que se comprendre.

    1. Caroline

      C’est marrant, moi aussi je me suis reconnue ! C’est pour ça que j’insiste sur le fait que ce n’est pas une tare. 😊

  4. J’ai très envie de le lire 🥰 une douceur ne fait jamais de mal 🍁

    1. Caroline

      Il se lit très vite en plus. Le lendemain de ma lecture, j’ai regardé le film d’animation avec ma fille, et je l’ai trouvé encore plus beau et plus émouvant. Je n’ai pas ressenti la froideur du personnage d’Anna comme dans le roman.

Laisser un commentaire