Chronique – Trois vœux de Liane Moriarty

Trois voeux de Liane Mortiarty

Trois vœux de Liane Moriarty

Contemporain, suspense

Ma note : ★★★★ / J’ai beaucoup aimé

« Les triplées Kettle dans leur pose traditionnelle : Gemma au milieu, Lyn et Cat de part et d’autre. Le fait que les deux blondes soient séparées par la rousse satisfaisait le sens de l’équilibre de leur mère. »

Comme souvent dans les romans de Liane Moriarty, il est question de trio. Ici, ce sont des triplées, au caractère bien différent. Gemma, généreuse un tantinet fantasque, Lyn, posée et organisée, Cat, un peu rebelle et râleuse. Alors qu’elles fêtent leur anniversaire au restaurant, la scène tourne au drame. On remonte alors le fil du temps et on plonge dans cette histoire de vies pour découvrir l’univers fascinant des filles Kettle.

J’ai hésité avant de lire ce roman, car mon dernier de cette autrice, À la recherche d’Alice Love, m’avait passablement déçue. Mais finalement, même si je ne l’ai pas autant apprécié que Petits secrets, grands mensonges ou Le secret du mari, qui sont très bons, j’y ai retrouvé certaines similitudes, pour mon plus grand plaisir.

Dans Trois vœux, Liane Moriarty nous relate avec humour et un brin de suspense, secrets et souvenirs de famille pour nous offrir une lecture agréable et divertissante.

Infos
Editeur : Albin Michel
Parution : 03/02/2021
400 pages
ISBN : 9782226440952
Quatrième de couverture
« Il y a Lyn, la soeur raisonnable, qui bataille pour trouver un équilibre entre sa vie de mère, de couple et sa vie professionnelle. Cat, dont tout le monde envie le prétendu mariage parfait. Et Gemma, qui change de job et de fiancé comme de chemise.
Elles sont soeurs, triplées, soudées. Ensemble, elles ont toujours réussi à surmonter les épreuves de la vie. Jusqu’à cette fête d’anniversaire qui lève le voile sur de dérangeantes vérités. Et menace de les plonger dans le chaos.
Spécialiste en arsenic acidulé, la romancière australienne Liane Moriarty excelle à nous dévoiler les insoupçonnables secrets qui se cachent derrière les apparences. Après le succès du Secret du mari, traduit dans 55 pays et de Petits et grands mensonges, adapté en série par HBO sous le titre Big little lies, ce roman, mené comme un thriller, est un soap doux amer dont personne ne ressort indemne. »

2 avis sur “Chronique – Trois vœux de Liane Moriarty

    1. Je les conseille souvent pour une découverte de l’autrice. On y retrouve une ambiance à la « Desperate Housewives », que j’aime beaucoup.

Laisser un commentaire