Les enfants sont rois de Delphine de Vigan

Les enfants sont rois de Delphine de Vigan

Contemporain

Ma note :

« Moi je ne crois pas qu’un enfant de trois ans rêve d’être une star de YouTube… »

Après avoir écouté Delphine de Vigan lors d’une entrevue particulièrement intéressante avec la librairie Mollat, j’ai eu envie de découvrir son nouveau roman, Les enfants sont rois.
Dans ce roman, Delphine de Vigan soulève, avec justesse et sans jugement de valeur, des problématiques actuelles, (sur)médiatisation de la vie privée, surconsommation, omniprésence de la publicité et ses dérives.

Cette mère, qui vit par procuration la gloire qu’elle n’a pas connue, sans jamais remettre en question son comportement, m’a désabusée autant que démoralisée. Le personnage de Clara prend le contre-pied de ces excès, valeureuse conscience de ces autres voix, et doté d’un esprit critique, qui dans ce monde fou, apparaît aussi rare que réconfortant.

Avec Les enfants sont rois, j’ai retrouvé la plume remarquable de Delphine de Vigan, cette justesse, cette profondeur de ton. A chaque lecture de ses romans, je suis sincèrement touchée. Je ne ressors jamais indemne, et j’en redemande toujours. Observatrice omnisciente, elle sait mettre les mots sur des comportements sociaux, révélant avec perspicacité la psychologie de l’être.

J’ai dévoré ce livre avec une ferveur insoupçonnée, car c’est un sujet qui ne me laisse pas indifférente, et mon ressenti de lecture sonne comme un impératif. Lisez ce roman, et parlez-en autour de vous, car il est grand temps de retirer nos œillères.

🎧Disponible en audio Chez Gallimard Ecoutez Lire et lu par Françoise Gillard.

Infos
Editeur : Gallimard
Parution : 04/03/2021
352 pages
ISBN : 9782072915819
Quatrième de couverture
« « La première fois que Mélanie Claux et Clara Roussel se rencontrèrent, Mélanie s’étonna de l’autorité qui émanait d’une femme aussi petite et Clara remarqua les ongles de Mélanie, leur vernis rose à paillettes qui luisait dans l’obscurité. « On dirait une enfant » pensa la première, « elle ressemble à une poupée » songea la seconde.
Même dans les drames les plus terribles, les apparences ont leur mot à dire. »A travers l’histoire de deux femmes aux destins contraires, Les enfants sont rois explore les dérives d’une époque où l’on ne vit que pour être vu. Des années Loft aux années 2030, marquées par le sacre des réseaux sociaux, Delphine De Vigan offre une plongée glaçante dans un monde où tout s’expose et se vend, jusqu’au bonheur familial.»

1 thought on “Les enfants sont rois de Delphine de Vigan

Laisser un commentaire