Chronique – Hidden Pictures de Jason Rekulak

You are currently viewing Chronique – Hidden Pictures de Jason Rekulak

Hidden Pictures de Jason Rekulak

Fantastique

Date de lecture : 26 nov. 2022

Le mois de novembre a été riche en excellentes lectures, et “Hidden Pictures” en fait partie. C’est un livre que j’ai découvert grâce à Hedwige, du blog “Tranches de livres”. Le synopsis m’a immédiatement attirée et, par chance, ce roman était disponible à ma médiathèque numérique départementale. Une journée. C’est le temps qu’il m’aura fallu pour le lire ! C’est dire à quel point il m’a plu.

Mallory Quinn est embauchée par Caroline et Ted Maxwell pour s’occuper de leur fils Teddy, cinq ans, durant l’été. Ces derniers ont récemment emménagé à Spring Brook, banlieue huppée du New Jersey, et l’enfant y fera sa rentrée scolaire en septembre. Là-bas, Mallory possède son propre espace vital, un chalet accueillant à proximité de la maison, et Teddy s’avère un enfant adorable. Pour cette ancienne droguée de vingt-et-un ans, ce travail est l’opportunité de se remettre en selle et avancer vers un avenir meilleur. Mais tout bascule lorsque Teddy commence à dessiner des oeuvres effrayantes.

J’ai été complètement absorbée par cette histoire ! L’intrigue et le contexte sont habilement mis en place, et le suspense nous tient en haleine tout du long. J’ai beaucoup apprécié les personnages, notamment celui de Mallory. C’est une jeune femme attachante, qui a la volonté de s’extraire de son passé trouble. J’ai admiré son courage, son sang-froid et sa ténacité. Des qualités encouragées par Russell, son “parrain” dans le combat contre la drogue, qu’elle mène depuis dix-huit mois.

Les Maxwell, quant à eux, sont de véritables modèles de réussite sociale et des parents exemplaires. Caroline est une psychologue en charge de vétérans ayant sombré dans la toxicomanie. Ted est un homme pragmatique, ingénieur et homme d’affaires. Chez les Maxwell, on mange sainement, on ne s’abrutit pas devant les écrans, on lit le soir après avoir bu un verre de vin dans la piscine. Soit ! Mais enfin, là n’est pas le sujet.

Le sujet c’est plutôt Teddy… et ce qu’il dessine. Nous en avons d’ailleurs un aperçu dans le roman, ce qui est très appréciable et particulièrement immersif. Des dessins de plus en plus morbides qui inquiètent Mallory, d’autant plus que le garçon semble trouver son inspiration grâce à son amie imaginaire, Anya. Aussi, lorsqu’une voisine un peu étrange lui apprend qu’une certaine Annie Barrett aurait été assassinée dans le chalet qu’elle occupe actuellement, Mallory a tôt fait de faire le lien entre cette fameuse amie imaginaire et la femme disparue il y a plusieurs années.

J’ai aimé la tension qui s’installe petit à petit au cours du récit. Les premiers moments reflètent un certain bien-être : les jeux avec l’enfant, l’entente avec la famille, le soleil et l’été. Mais au fur-et-à-mesure que la noirceur s’invite dans les dessins de Teddy, l’atmosphère change insidieusement.

L’histoire étant racontée du point de vue de Mallory, je n’ai pu m’empêcher d’avoir moi aussi des doutes sur tout et une angoisse tenace s’est emparée de moi. Ce craquement dans le jardin est-il anodin ? Les conversations de Teddy avec Anya sont-elles le fruit de son imagination ou sont-elles bien réelles ? Et cette sensation d’être épiée dans le noir ? J’ai parfois eu la chair de poule !

Il est de plus en plus rare que je sois très surprise ou très emballée par un thriller, mais là, je dois reconnaître que l’auteur a fait fort. Ce roman est incroyablement fluide et captivant ! L’intrigue est plus dense et corsée que je ne l’imaginais, et je me suis laissé berner comme une débutante. Croyez-moi, vous n’êtes pas au bout de vos surprises avec ce roman ! Une de mes meilleures lectures de l’année !


Infos et Quatrième de couverture

Hidden pictures de Jason Rekulak
Édition : Bragelonne – Parution : 04/09/2022 – 416 pages – ISBN: 9791028113438 – Genre : Policier.

« Un nouveau classique de l’horreur, bientôt traduit en 18 langues et adapté en série Netflix !
Alors qu’elle sort tout juste d’une cure de désintoxication, Mallory Quinn est engagée comme baby-sitter par Ted et Caroline Maxwell. Elle doit s’occuper de leur fils de cinq ans, Teddy. Mallory est aussitôt sous le charme. Elle a son propre espace de vie, elle sort le soir pour courir, et elle a enfin la stabilité dont elle rêvait. De plus, elle s’attache sincèrement à Teddy, un petit garçon doux et timide qui ne se déplace jamais sans son cahier et son crayon. Ses dessins suivent les thèmes habituels de cet âge : arbres, lapins, ballons. Mais un jour, il dessine quelque chose de différent : un homme dans une forêt, qui traîne le corps sans vie d’une femme.
Les oeuvres de Teddy deviennent alors de plus en plus sinistres, et ses bonhommes rudimentaires se changent bientôt en esquisses trop réalistes qui excèdent largement les capacités d’un enfant de cinq ans. Mallory commence à se demander si ce ne sont pas là les échos d’un meurtre ancien, peut-être relayés par une force surnaturelle. Consciente que tout cela relève de la folie, Mallory entreprend néanmoins de déchiffrer ces images… et de sauver Teddy avant qu’il soit trop tard. »

Cet article a 15 commentaires

  1. J’ai un peu de mal avec le fantastique mais pourquoi pas il fait plutôt envie et puis il n’y a que les im…qui ne changent pas davis😊

  2. Céline

    Il me tente beaucoup celui-ci et pareil depuis que j’ai lu la chronique d’Hedwige 🙂

  3. Une journée, en effet, tu l’as dévoré ! L’intrigue m’attire déjà pas mal, la couverture aussi (je l’avoue), mais le fait que les dessins soient aussi représentés, je ne résiste pas, je veux découvrir le fin de mot de l’histoire. Je le note dès maintenant, merci pour ce retour très enthousiaste Caroline, tu m’as bien tentée. 😁

    1. Caroline

      Avec plaisir Ludivine ! J’espère que tu passeras un bon moment de lecture !

  4. Hedwige

    Merci Caroline, c’est une délicate attention à laquelle je vais désormais veiller dans mes retours.
    Et ta chronique est d’une grande pertinence, comme d’habitude.

    1. Caroline

      Avec plaisir Hedwige ! Celui-ci, il n’est même pas passé par la case « whislist ». En lisant ta chronique, j’étais déjà sur le site de ma médiathèque ! 😂

  5. Steven

    Ne lisant que très rarement ce genre d’œuvres, je suis certain que celle-ci pourrait très facilement et habilement me surprendre.
    Je vais attendre une sortie poche mais le note dans un coin 😉

    Merci pour la découverte.

    1. Caroline

      Oui Steven, c’est un roman qui pourrait te surprendre. Je pense qu’il peut plaire à un lectorat assez large, même à ceux qui ne lisent habituellement pas de polars.

    1. Caroline

      C’est le genre de lecture très addictive, avec une tension bien dosée et une intrigue plus complexe qu’on ne l’imagine. Pas un coup de coeur, mais presque, car mon plaisir de lecture était au top.

  6. Rien qu’en te lisant, j’ai eu la chair de poule ! Je suis maintenant très curieuse de connaître le fin mot de l’histoire quant à ces morbides dessins.

    1. Caroline

      Franchement, pour celui-ci j’ai frôlé de peu le coup de coeur. J’ai passé un moment de lecture inoubliable, le genre où tu te souviens de tes moindres faits et gestes durant la lecture, de ce que tu portais etc.😂

Laisser un commentaire