Torrents de Christian Carayon

Torrents de Christian Carayon

Thriller

Ma note :

« Ce silence est devenu en fin de compte mon ennemi, notre ennemi à tous. »

Quand j’ai lu le quatrième de couverture de ce thriller en librairie, j’avoue avoir hésité. Le terme « démembrer » m’a découragée. Cela dit, j’aime beaucoup les romans de Christian Carayon, et c’est ainsi que Torrents s’est retrouvé dans ma bibliothèque.

J’ai été agréablement surprise par cette construction à trois voix, où nous découvrons les pensées de François, de Camus et de Pierre, trois hommes discrets, peu enclins à s’épancher.
Ce qui débute comme une enquête de roman policier se révèle être en réalité une histoire bien plus profonde.

Au cours de la première partie, l’auteur nous amène très vite à l’essentiel, ferrant le lecteur comme un pêcheur le poisson. Puis, le récit devient plus posé, moins pressant. On prend le temps de découvrir, de ressentir, de comprendre aussi. Pour finir sur une dernière partie bien menée, qui clôt à la perfection cette histoire.

Un excellent thriller !

Infos
Editeur : Fleuve
Parution : 06/09/2018
336 pages
ISBN : 9782265115613
Quatrième de couverture
« Le courant emporte tout sur son passage. Sauf les secrets les plus inavouables.
1984. Des morceaux de corps humains sont découverts dans une rivière qui dévale vers la ville de Fontmile. On finit par identifier deux victimes, deux femmes portées disparues depuis longtemps. La peur et l’incompréhension s’emparent des habitants, jusqu’à l’arrestation de Pierre Neyrat, un chirurgien à la retraite. Ce dernier connaissait une des victimes, l’amie intime de son fils. Il a les compétences pour démembrer ainsi les cadavres et un passé trouble. Mais surtout, il a été dénoncé par sa propre fille.Bouleversé par ces évènements qui réveillent la douleur de la perte de la femme de sa vie et font imploser sa famille, son fils François décide alors de remonter le cours de l’histoire. Car derrière les silences, ce sont les violences de l’Occupation que Pierre Neyrat a tenté d’oublier.
Mettant ses pas dans ceux de son père, François va reconstituer ce passé dont il ignorait tout, où se sont noués les fils fragiles de son existence.Deux époques, deux enquêtes, pour un polar mené de main de maître. »

Laisser un commentaire