Chronique – Rouge de Koz

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:2022-10-17
  • Post category:Chroniques
  • Post comments:3 commentaires
  • Temps de lecture :5 min de lecture
You are currently viewing Chronique – Rouge de Koz

Rouge de Koz

Policier

Ma note : ★★★ / J’ai aimé

Date de lecture : 30 sept. 2022

Ce roman est le 2nd de la série Apocalypse.

J’avais adoré le premier roman de cette série apocalyptique, intitulé « Noir », aussi ai-je continué sur ma lancée en enchaînant quelques jours plus tard avec « Rouge ». Désormais familiarisée avec le style de l’auteur et les personnages, j’ai plongé avec intérêt dans la chaleur caniculaire du sud-est de la France. J’ai néanmoins été surprise car je ne pensais pas retrouver les flics de la cellule « Nouvelles Menaces ». En effet, je m’étais imaginée que chaque histoire serait indépendante, à la manière d’un épisode de « Black Mirror ». Elles sont certes indépendantes, mais reliées les unes aux autres par Hugo Kezer et son équipe.

Alors qu’Hugo Kezer s’octroie quelques jours de congés dans le sud-est de la France, les incendies qui ravagent la région vont l’obliger à reprendre du service. En collaboration avec la cellule Vulcain, spécialisée dans les feux de forêt, Kezer et Gilardini, de la cellule « Nouvelles Menaces » vont tout faire pour appréhender les responsables de ce désastre.

Le sujet de ce roman est intéressant et on découvre, une fois encore, les lacunes de notre système, ici en matière de gestion des incendies. J’ai apprécié que l’auteur soulève certaines problématiques, qu’il nous présente avec habileté le fonctionnement de telle ou telle cellule ainsi que leur rôle. Un sujet qui m’a rappelé l’angoisse tenace qui s’est emparée de moi cet été, suite aux nombreux incendies qui ont ravagé ma région. Où chaque jour voyait naître la crainte d’un nouveau drame dévastateur. Où chaque jour nous nous sentions à la merci du moindre cinglé ou du moindre imprudent armé d’un mégot. En cela, l’auteur excelle toujours autant dans l’art de susciter l’inquiétude et l’appréhension chez le lecteur. Et c’est pour moi le grand point fort de ce(s) roman(s).

Toutefois, j’ai été légèrement déçue par l’histoire, que j’ai trouvé un peu trop irréaliste. Je n’ai pas été convaincue par la mise en scène, ni par les incroyables coïncidences sensées servir l’intrigue. Ce que j’accepte d’ordinaire volontiers dans certains autres thrillers ou romans policiers, m’a paru ici de trop, et j’ai trouvé que cela annihilait toute crédibilité. Il y a un décalage entre le réalisme indéniable de certaines situations et le scénario assez fantasque, qu’on imagine avec peine dans la vie quotidienne. En comparaison, « Noir » m’avait paru terriblement plausible, tant au niveau des comportements que de l’intrigue, et c’est ce qui m’avait bluffée.

Les problèmes relationnels entre Gilardini et Kezer sont encore à l’ordre du jour et ne vont pas en s’arrangeant. Les deux flics passent leur temps à se tirer dans les pattes, chacun récoltant ses propres informations de son côté. Un comportement totalement contreproductif, alors que les heures sont comptées. C’est à se demander si cette petite guerre d’égo ne les amuse pas. En tout cas, les autres protagonistes s’en passeraient certainement avec plaisir.

Cependant, le suspense est bien mené et l’histoire très bien rythmée. Une enquête dirigée tambour battant, selon un laps de temps très court et en différents lieux, ce qui a de quoi réduire à néant toute forme d’ennui. « Rouge » est un roman réellement addictif, un véritable « page-turner » qui se lit d’une traite, ou quasiment. Aussi j’ai tout-de-même hâte de me plonger dans le troisième et dernier opus de ce premier volet apocalyptique.

Série Apocalypse :

  • Noir
  • Rouge ←
  • Bleu

Infos et Quatrième de couverture

Rouge (Apocalypse, tome 2) de Koz
Edition : Fleuve (Noir) – Parution : 01/04/2021 – 320 pages – ISBN: 9782265154827 – Genre : Policier.

« Tandis qu’une canicule sans précédent s’est abattue sur la France, les départs de feu se multiplient dans la garrigue aux alentours de Marseille, provoquant de véritables scènes de panique. L’intention criminelle ne fait aucun doute. La cellule Vulcain, qui enquête sur les causes d’incendies suspects, est mise à contribution pour identifier et arrêter les responsables de cette catastrophe.
Une mission dont le capitaine Hugo Kezer, en charge de la cellule Nouvelles Menaces, va rapidement prendre le commandement. En effet, celui-ci se trouve justement dans la région pour rendre visite à sa fille, Mila, qui s’est portée volontaire au sein d’une association pour secourir la faune mise en danger par les feux de forêt. Impossible alors, pour lui, de ne pas se lancer à corps perdu dans cette affaire.
Pourtant, sans tarder, ses investigations sur les « mégafeux » en cours vont compromettre son propre enfant… »

Cet article a 3 commentaires

  1. Même si les intrigues sont indépendantes, vaut mieux commencer par Noir alors. Je l’avais justement noté depuis ta chronique. 🙂 J’imagine quelles émotions tu as dû ressentir du coup, si tu habites une des régions touchés par ces effroyables incendies cet été. J’espère d’ailleurs que tes porches et toi-même n’ont pas été impactés par ces drames. Dommage pour le manque de crédibilité à certains niveau de cette lecture, mais Bleu saura peut-être rectifier le tir. 😉 Merci pour tes chroniques toujours très bien écrites Caroline !

    1. Caroline

      Merci Ludivine. Oui, j’habite dans le nord des Landes, à la frontière de la Gironde et nous avons eu plusieurs incendies dont celui de Landiras et du Bassin d’Arcachon. 😢 Concernant la série Apocalypse, je pense que tu peux commencer par celui que tu veux. Pour le coup, la vie des personnages n’est pas assez développée pour constituer un fil narratif indépendant. Mais effectivement, si tu veux connaître la mise en place de la cellule « Nouvelles Menaces », mieux vaut commencer par « Noir » (que j’ai vraiment a-do-ré !😁).

      1. Oh désolée d’apprendre ça. 😓
        Oui, j’avais totalement accroché à ta chronique, tu m’as convaincue ! 😉

Laisser un commentaire