Chronique – La mère de Simon d’Aurore Bègue

La mère de Simon d'Aurore Bègue

Suzanne est une enfant qui grandit sans père, tandis que sa mère ne lui manifeste aucune marque d’affection, ni même d’intérêt. « J’m’en fous de toi » sont des mots crève-coeur que la petite entend régulièrement. Alors l’enfant tente de se construire par elle-même, et apprend très tôt à lire et à compter. Deux aptitudes qu’elle va mettre à profit pour tenir un journal. La lecture est sa seule échappatoire à un quotidien morose, jusqu’à l’arrivée d’une nouvelle famille, dans la maison voisine.

Chronique – L’enfant aux cailloux de Sophie Loubière

L'enfant aux cailloux de Sophie Loubière

Elsa Préau, 71 ans, vit seule dans sa maison de famille où elle ne reçoit que peu de visites. Lorsqu’elle n’écrit pas des lettres à qui de droit pour manifester son opinion, Elsa s’ennuie. Un dimanche qu’elle observe par la fenêtre les enfants Desmoulins jouer dans leur jardin, elle est intriguée par le comportement d’un « garçonnet sous le bouleau pleureur ».

Chronique – Les survivants d’Alex Schulman

Les survivants d'Alex Schulman

Nils, Benjamin et Pierre retournent dans leur ancienne maison d’été pour y répandre les cendres de leur mère. Un lieu chargé de souvenirs pour ces trois frères qui, un jour fatidique, ont quitté brutalement le monde de l’enfance. Mais il est parfois vital de se souvenir pour retrouver sa liberté, effacer le traumatisme.

Chronique – Sukkwan Island de David Vann

Sukkwan Island de David Vann

Sukkwan Island est un drame intimiste ayant pour toile de fond une île du sud de l’Alaska difficile d’accès, où la Nature avec un grand N tient une place essentielle. Jim, ancien dentiste à la vie compliquée, décide de partir habiter une année entière sur cette île, avec son fils Roy, âgé de 13 ans. Une expérience qu’il espère bénéfique, amorce d’une vie nouvelle, qui lui permettra de se rapprocher de son fils, d’apprendre à mieux le connaître. Mais survivre dans un environnement aussi sauvage n’est pas à la portée de tous, et le séjour va doucement tourner au cauchemar.