La sorcière de Camilla Läckberg

La sorcière de Camilla Läckberg

Policier

Ma note :

« Il faisait partie de ceux qui croyaient dur comme fer tout le monde capable de tuer – il s’agissait juste de la hauteur du seuil. Le vernis social était mince. En dessous dormaient des instincts sans âge qui pouvaient ressurgir n’importe quand, si les bonnes conditions étaient réunies. Ou plutôt les mauvaises. »

Suite à la disparition de Nea, quatre ans, la ville de Fjällbacka est sur le qui-vive. En effet, le souvenir d’une autre fillette du même âge, retrouvée morte quelques années auparavant, est encore frais dans toutes les mémoires.
Une atmosphère de tension règne dans la commune, accentuée par le retour d’une star de cinéma, la présence de réfugiés syriens ainsi que les problèmes existentiels d’adolescents.

Pour ce roman, Camilla Lackbërg sort l’artillerie lourde. De nombreuses histoires, de nombreux personnages, des sujets d’actualité, sans compter la routine du commissariat local.
L’empathie que j’ai pu ressentir dans les autres tomes de la série, a été ici annihilée par le surplus d’informations à traiter.
J’ai trouvé cette enquête intéressante sans être pour autant captivante.
Cela dit, nos protagonistes sont toujours aussi drôles et attachants, et c’est le principal atout de cette série que j’aime néanmoins beaucoup.

🎧Disponible en audio chez Actes Sud et lu par Odile Cohen.

Infos
Editeur : Actes Sud
Parution : 01/11/2017
704 pages
ISBN : 9782330086145
Quatrième de couverture
« Nea, une fillette de 4 ans, a disparu de la ferme isolée où elle habitait avec ses parents. Elle est
retrouvée morte dans la forêt, à l’endroit précis où la petite Stella, même âge, qui habitait la même ferme, a été retrouvée assassinée trente ans plus tôt. Avec l’équipe du commissariat de Tanumshede, Patrik mène l’enquête, tandis qu’Erica prépare un livre sur l’affaire Stella. Sur la piste d’une très ancienne malédiction, les aventures passionnantes d’Erica et de Patrik continuent, pour le plus grand plaisir des lecteurs. »

Laisser un commentaire