La maison où je suis mort autrefois de Keigo Higashino

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:2016-03-10
  • Post category:Chroniques
  • Post comments:0 commentaire
  • Temps de lecture :3 min de lecture
You are currently viewing La maison où je suis mort autrefois de Keigo Higashino
La maison où je suis mort autrefois de Keigo Higashino

Polar

Ma note : ★★★★ / J’ai beaucoup aimé

« Enfant j’étais mort là-bas et mon cadavre avait attendu pendant tout ce temps que je vienne à sa rencontre.
D’ailleurs, chacun n’a-t-il pas une maison où l’enfant qu’il était est mort autrefois ? »

Suite au décès de son père, Sayaka reçoit une clé à tête de lion et un plan. Aidée d’un ami, elle va alors suivre les traces de son passé, jusqu’à une habitation à l’abandon, où elle espère se remémorer sa petite enfance. Grâce au journal intime d’un petit garçon, les deux amis vont reconstituer la vie des habitants et plonger dans un passé douloureux et tragique.

Avec La maison où je suis mort autrefois, Keigo Higashino nous offre un polar au rythme soutenu, où l’émotion est omniprésente. Un excellent roman qui ne laisse pas de marbre, comme souvent avec cet auteur.

Infos
Editeur : Actes Sud
Parution : 03/0408/2010
256 pages
ISBN : 9782742789511
Quatrième de couverture
« Sayaka Kurahashi va mal. Mariée à un homme d’affaires absent, mère d’une fillette de trois ans qu’elle maltraite, elle a déjà tenté de mettre fin à ses jours. Et puis il y a cette étonnante amnésie : elle n’a aucun souvenir avant l’âge de cinq ans. Plus étrange encore, les albums de famille ne renferment aucune photo d’elle au berceau, faisant ses premiers pas…
Quand, à la mort de son père, elle reçoit une enveloppe contenant une énigmatique clef à tête de lion et un plan sommaire conduisant à une bâtisse isolée dans les montagnes, elle se dit que la maison recèle peut-être le secret de son mal-être. Elle demande à son ancien petit ami de l’y accompagner.
Ils découvrent une construction apparemment abandonnée. L’entrée a été condamnée. Toutes les horloges sont arrêtées à la même heure. Dans une chambre d’enfant, ils trouvent le journal intime d’un petit garçon et comprennent peu à peu que cette inquiétante demeure a été le théâtre d’événements tragiques… »

Laisser un commentaire