Sauvage de Jane Harper (cover)

Sauvage de Jane Harper
Edition : Calmann-Lévy – Parution : 04/04/2018 – 432 pages – ISBN: 9782702163566 – Genre : Thriller

« APRÈS LE SUCCÈS DE CANICULE, UNE ÉNIGME INFERNALE EN PLEIN BUSH
De retour à Melbourne après un séjour éprouvant dans sa ville natale, l’agent fédéral Aaron Falk apprend la disparition d’Alice Russell. Cette dernière, qui n’est jamais revenue d’un challenge d’entreprise dans le bush, est son témoin clé dans une affaire de blanchiment d’argent à grande échelle.
Alors que son enquête plonge Falk au coeur d’une nature magnifique mais impitoyable, surtout en plein hiver, il découvre que tous les participants à ce challenge ont quelque chose à cacher. Et qu’Alice, femme cruelle et insensible, est loin d’être appréciée par ses collègues. Le compte à rebours pour retrouver Alice vivante est enclenché mais, si les langues se délient progressivement, tout le monde ne semble pas prêt à coopérer.
Un nouveau thriller aussi dépaysant qu’addictif qui confirme l’immense talent de Jane Harper pour des intrigues redoutables. »

Date de lecture : 29-31 juil. 2022

Note de lectrice : Encore un très bon thriller de Jane Harper où j'ai beaucoup apprécié le panel de personnages et le décor. On y retrouve Aaron Falck, précédemment découvert dans Canicule. Cela dit, il n'est pas du tout nécessaire d'avoir lu ce dernier avant de s'attaquer à Sauvage. L'histoire alterne entre le récit du challenge dans le bush, lors duquel Alice a disparu, et le récit des investigations actuelles sur sa disparition. Disparition accidentelle, meurtre ? Une construction qui entretient le suspense, d'autant plus que la demoiselle n'était pas particulièrement sympathique. Plusieurs personnages, plusieurs caractères, des accrochages, bref, une ambiance parfaite pour un thriller. Avec Jane Harper, pas de rythme survolté enchaînant les rebondissements, mais plutôt une intrigue posée et une tension qui s'insinue page après page. Que s'est-il réellement passé durant ce challenge ? Une question qui n'a de cesse de rendre le roman addictif, et je dois dire que jusqu'à la fin, je n'étais pas tout-à-fait certaine du dénouement. Une autrice que je suis avec plaisir depuis ma découverte de Canicule et qui fait partie de mes romancier·es préféré·es.

Laisser un commentaire