À la mesure de nos silences de Sophie Loubière (cover)

À la mesure de nos silences de Sophie Loubière
Edition : Fleuve – Parution : 08/01/2015 – 304 pages – ISBN: 9782265099029 – Genre : Littérature française, historique.

« Deux jours de ta vie. Deux jours pour changer les choses. »

« Jamais Antoine n’aurait pensé que son grand-père puisse agir ainsi : il y a quelques heures à peine, l’adolescent sortait du lycée, s’apprêtant royalement à rater son bac. Kidnappé par papi à bord d’un vieux coupé Volvo, il roule à présent vers l’inconnu, privé de son iPhone.
À 82 ans, François Valent, journaliste brillant, aura parcouru le monde et couvert tous les conflits du globe sans jamais flancher. S’il a conclu un marché avec son petit-fils, c’est pour tenter de le convaincre de ne pas lâcher ses études.
Mais ce voyage improvisé ne se fera pas sans heurts. La destination vers laquelle le vieil homme conduit Antoine – la ville de Villefranche-de-Rouergue, où il a grandi – a ce parfum particulier du remords. C’est là que l’enfance de François a trébuché. Lors d’un drame sanglant de la Seconde Guerre mondiale dont l’Histoire a gardé le secret.

À la fois quête du souvenir et voyage initiatique, cette échappée belle les révèlera l’un à l’autre. La vraie vie n’est jamais là où on l’attend. »

🎃Lecture dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge 2022 – Automne frissonnant – Des Sakuma Drops au milieu des lucioles🍁

Date de lecture : 18-19 sept.2022


Ce que j’en ai pensé :

Sous la plume délicate de Sophie Loubière, les personnages de ce récit prennent vie avec une justesse bouleversante. Deux protagonistes que deux générations séparent, le grand-père François, et le petit-fils Antoine. Deux êtres qui se connaissent peu, mais qui vont apprendre à se découvrir lors d’un voyage qui sonne comme une résilience. Une relation qui va évoluer au fil des chapitres, à mesure que les mots – maux se libèrent. Pour l’Ancien, il devient essentiel de rompre le silence et de transmettre à cette nouvelle génération une partie de sa mémoire. J’ai été troublée par ce pan de la Seconde Guerre que je ne connaissais absolument pas, par ce drame qui aura marqué tout un village, celui de Villefranche en Aveyron. Je me suis pleinement laissée porter par le récit, confiante, mais je ne m’attendais pas à ce que ce roman me touche de cette façon. La romancière n’a pas son pareil pour exprimer les sentiments, à tel point que j’étais en parfaite symbiose avec les protagonistes et leur histoire. Un roman fort et émouvant que je vous invite à découvrir.

Laisser un commentaire