Chronique – Après de Stephen King

You are currently viewing Chronique – Après de Stephen King
Après de Stephen King

Après de Stephen King

Fantastique

Ma note :  ★★★ / J’ai aimé

{LECTURE AUDIO}

De temps en temps, j’aime me plonger dans un roman de Stephen King, dont j’apprécie beaucoup l’écriture et la profondeur des personnages. Au regard de sa gigantesque bibliographie, d’aucuns diraient que j’en ai lu très peu, treize pour ainsi dire. Un nombre pour le moins étrange, qui pour moi tombe sur son dernier roman, Après. Si j’ai relativement passé un bon moment de lecture, je doute que je me souvienne longtemps des détails de cette histoire.

« Il y a toujours un après, maintenant je le sais. Jusqu’à ce qu’on meure, évidemment. À partir de là, je suppose que tout appartient à l’avant. »

Jamie Conklin a un don, ou une malédiction, cela dépend des points de vue. Il peut voir les morts. « Rien de commun avec le film Sixième sens, cela dit. » Il s’en est rendu compte tout-à-fait par hasard, un jour à Central Park, alors que sa mère et lui passaient en voiture sur les lieux d’un accident. Aujourd’hui âgé de vingt-deux ans, Jamie revient sur sa vie d’avant. Enfant, il vivait seul avec sa mère, personnalité importante du monde de l’édition. Lorsque celle-ci comprend les aptitudes particulières de son fils, elle tente de le protéger en l’obligeant au secret. Le problème avec les secrets c’est que, si on les confie aux mauvaises personnes, cela peut avoir des conséquences désastreuses.

Je me suis laissée prendre au jeu de cette « histoire d’épouvante » , qui n’a pourtant franchement rien d’effrayant, du moins pour du Stephen King. Effectivement, on voit quelques fantômes çà et là et on retrouve quelques références à « Ça », mais point de sueurs froides pour autant. D’ailleurs, j’ai même beaucoup souri au cours de ma lecture. Pour moi, l’attrait du roman ne se situe pas là, mais plutôt dans les talents de conteur du romancier. En quelques pages, il réussit à rendre digne d’intérêt la vie de cette mère et de son fils, et je me suis tout de suite attachée à ce jeune narrateur.

Un récit qui contient plusieurs petites intrigues sous-jacentes, et des personnages secondaires plutôt intéressants. Le personnage de Liz est celui que j’ai préféré. Une personnalité complexe, facilement détestable. Légèrement déséquilibrée et opportuniste, elle est prête à tout pour atteindre son objectif, même si pour cela, elle doit mettre en danger la vie d’un innocent. Mais sans elle, pas vraiment d’histoire, alors on lui pardonne volontiers ses débordements.

Seulement voilà, tout ceci ne suffit pas à rendre ce roman mémorable à mes yeux. Si j’ai enchaîné les heures d’écoute à la vitesse de l’éclair, j’ai néanmoins trouvé l’écriture vraiment très simple. Il m’a manqué quelque chose, comparé aux autres romans de l’auteur. Je n’ai pas retrouvé ces descriptions qui instaurent d’ordinaire si habilement le décor, l’atmosphère ou les sentiments. D’ailleurs, Après est un roman plutôt court, et le dénouement de l’intrigue finale m’a paru un peu expéditif. Quant à la fin du livre, je suis là encore mitigée, car finalement le suspense n’a pas été à la hauteur. Mais je reste convaincue que toute la vérité n’a pas été révélée et j’ai déjà échafaudé quelques théories pour « après », si jamais suite il y a !

Date de lecture : 13-16 janv. 2022


🎧Mon avis sur la version audio : ★★★★ / J’ai beaucoup aimé

C’est la première fois que j’écoute un livre de Stephen King lu par Charles Morillon et l’interprétation est très bonne. Le ton est fidèle au roman, et les voix correspondent bien à la personnalité des protagonistes. Je mets un léger bémol pour la voix de Liz, que j’ai trouvé trop languissante. Son addiction la rend plus excitée et elle aurait peut-être mérité un doublage plus dynamique.


Infos et Quatrième de couverture

Après de Stephen King – Lu par Charles Morillon
Edition : Audiolib – Parution : 19/01/2022 – Durée : 7h29min – ISBN : 9791035407575

« Grandir, c’est parfois affronter les démons qui vous hantent.

Jamie n’est pas un enfant comme les autres : il a le pouvoir de parler avec les morts. Mais si ce don extraordinaire n’a pas de prix, il peut lui coûter cher. C’est ce que Jamie va découvrir lorsqu’une inspectrice de la police de New York lui demande son aide pour traquer un tueur qui menace de frapper… depuis sa tombe.

Obsédant et émouvant, le nouveau roman de Stephen King nous parle d’innocence perdue et des combats qu’il faut mener pour résister au mal. »

Cet article a 11 commentaires

  1. J’ai également pensé au film Sixième sens avec ce don étrange. 🤭
    J’aime beaucoup les histoires de King, mais j’ai une préférence pour ces anciens romans, même si comme toi, j’en ai lu très peu au vu du nombre de ces publications.
    Celui ci ne semble pas être une priorité à découvrir si on cherche des sensations fortes. Merci pour ta chronique Caroline 😊

  2. Un Stephen King que je n’ai pas encore lu !
    Tous ses romans ne sont pas mémorables, mais c’est souvent très sympa à lire 🙂

    1. Caroline

      Oui, pour celui-ci je n’ai pas passé une mauvaise lecture, simplement il ne m’a pas marquée plus que ça.

  3. Céline

    J’aime bien lire cet auteur de temps en temps et j’avoue être assez tentée par celui-ci après effectivement, j’ia lu pas mal d’avis à son sujet qui te rejoignent sur ces points : « Il m’a manqué quelque chose, comparé aux autres romans de l’auteur. Je n’ai pas retrouvé ces descriptions qui instaurent d’ordinaire si habilement le décor, l’atmosphère ou les sentiments.  »
    Je te souhaite une belle semaine !

    1. Caroline

      J’avais aussi vu quelques petites déceptions chez les lecteurs, mais j’ai tenté quand même, car j’adore les histoires de « shining ». Par exemple, beaucoup n’ont pas apprécié « Docteur Sleep », alors que je l’ai aimé.

      1. Céline

        J’ai beaucoup aimé « Shining », je n’ai pas encore lu « Docteur Sleep » par contre. De cet auteur, j’ai adoré également : « Simetierre », « Joyland » et « Marche ou crève » 😉
        Le seul qui m’a réellement déçu de lui jusqu’à maintenant et sur ce que j’ai lu est « Histoire de Lisey ».

  4. Malgré le côté pas mémorable de l’histoire (mais de toute façon, j’ai une mémoire de poisson rouge), tu as réussi à me donner très envie de découvrir l’histoire de ce jeune homme au don particulier. Je vais voir si je peux réserver la version audio à la médiathèque parce que c’est typiquement le genre de lecture addictive que j’aime écouter durant dans mes promenades ou tâches quotidiennes.

    1. Caroline

      En audio, le livre s’écoute bien ! Je l’ai terminé très rapidement. Je suis contente d’avoir choisi l’audio, car si je l’avais lu, j’aurais entrecoupé trop souvent ma lecture, par manque de temps, et cela aurait été dommage.

  5. Alors moi j’ai adoré ! C’est court et efficace après je ne suis pas une experte de King ! J’en ai lu très peu !

    1. Caroline

      Oui, ça se lit très bien par contre, et ce jeune narrateur est attachant.

Laisser un commentaire