Meurtres et pépites de chocolat de Joanne Fluke

Meurtres et pépites de chocolat de Joanne Fluke

Policier, Cozy Mystery

Ma note :

Ce roman est le 1er tome des enquêtes d’Hannah Swensen.

La gourmande que je suis a enfin succombé aux enquêtes d’Hannah Swensen ! Ces temps-ci, je me suis mise à lire de plus en plus de cozy mysteries, un genre littéraire que j’ai découvert il y a quatre ans, avec la série des Agatha Raisin enquête. J’en ai vu passer des publications Instagram de Meurtres et pépites de chocolat ou Meurtres et charlotte aux fraises,  accompagnées de photos, toutes plus magnifiques les unes que les autres. Ah, ces personnes qui savent si bien communiquer leur enthousiasme et faire croître la taille de nos PAL !

Alors, c’est quoi la recette ?

Meurtres et pépites de chocolat, ce n’est pas bien sorcier, mais c’est bien raconté, et surtout, ça sent bon les cookies !

 

« Le Cookie Jar était devenu le lieu de rencontre préféré des citoyens de Lake Eden. On s’y retrouvait pour échanger les derniers potins ou réfléchir à son planning de la journée devant un mug de café bien fort et une assiette de cookies encore tièdes. »

Dans la petite ville de Lake Eden, les habitudes de chacun sont connues de tous et réglées comme du papier à musique. Aussi, quand Ron, le laitier, ne passe pas prendre ses cookies avant la tournée du matin, Hannah se pose des questions. Lorsqu’elle découvre le cadavre de Ron derrière la boutique, elle accepte d’aider son beau-frère, le shérif, à recueillir des informations susceptibles de faire avancer l’enquête.

Dans ce premier tome, nous allons faire connaissance avec les personnages principaux ainsi que certains habitants. J’ai cependant été étonnée par le manque de profondeur des protagonistes.

L’enquête ne traîne pas en longueur, et les évènements s’enchaînent assez rapidement, entrecoupés de fournées de cookies. Ben oui ! Il faut bien faire parler les gens, et vu que la gourmandise est un pêché assez répandu, Hannah obtient beaucoup plus facilement des confidences que le pauvre shérif, légèrement dépassé.

« Lake Eden n’avait pas connu d’événement aussi dramatique depuis le jour où le jeune Tomi Bensen avait desserré le frein à main de la Ford Escort de sa mère et défoncé la vitrine de la First Mercantile Bank. »

La construction du roman est classique, un meurtre, des interrogatoires, des rebondissements, le dénouement, et la fin. Et pourtant, ça fonctionne, parce que c’est léger, facile à lire et que tout le monde est plutôt sympathique à Lake Eden.

Une lecture plaisante, dont je lirai les autres tomes, bien que je reste davantage amatrice de cozy mysteries à la sauce britannique. C’est que les anglais ont un humour tellement savoureux et une capacité d’autodérision tellement appréciable !

Je suis désormais une passionnée de cookies, pour le plus grand bonheur de ma famille, et c’est sans doute l’effet secondaire le plus répandu, après la lecture de ce roman.

🎧 Ce roman est également disponible en version audio chez Audible et lu par Flora Brunier.

🍁Pumpkin Autumn Challenge 2021 – Automne Douceur de vivre – Eh Jiji, tu ne trouves pas que ça sent drôlement bon à la Gütiokipänja ? !🍁

Date de lecture : 7-10 sept. 2021

 

Infos
Editeur : Cherche Midi
Parution : 01/04/2021
544 pages
ISBN : 9782351782491
Quatrième de couverture
« Plus de six millions d’exemplaires vendus dans le monde, une série de films à succès : le phénomène Hannah Swensen arrive enfin en France !
Hannah Swensen est de retour dans sa ville natale d’Eden Lake. Entre sa mère, plutôt envahissante, et l’ouverture de sa boutique, le Cookie Jar, elle a fort à faire. Son quotidien devient plus passionnant encore quand son livreur, Ron LaSalle, est retrouvé assassiné juste derrière son magasin. Le beau-frère d’Hannah, shérif adjoint du comté, fait appel à elle pour l’aider à trouver le coupable. Un nombre surprenant de suspects et de mobiles émergent alors. Très vite Hannah va réaliser qu’elle n’est pas seulement douée pour les cookies, mais qu’elle est aussi une enquêtrice hors pair.Fous rires et frissons, mystères et pépites : cette histoire pleine de rebondissements ressemble au meilleur cookie du monde : sucrée mais légère, surprenante de bout en bout. »

Laisser un commentaire