Chronique – Les disparus du Clairdelune de Christelle Dabos

You are currently viewing Chronique – Les disparus du Clairdelune de Christelle Dabos
Les disparus du Clairedelune de Christelle Dabos

Les disparus du Clairdelune de Christelle Dabos

Fantasy

Ma note :  ★★★★★ / J’ai adoré

{AVIS LECTURE AUDIO}

Ce roman est le 2nd tome de la série fantasy La passe-miroir.

« Scelle tes charmes. »

Il y a un an de cela, à l’occasion de ma première participation au Cold Winter Challenge, je lisais le premier tome de cette série remarquable. Je me demande bien pourquoi j’ai attendu si longtemps pour lire la suite. Je trouve la trame de cette histoire particulièrement intéressante et l’univers, superbement travaillé. Aujourd’hui, je comprends la quasi-unanimité dont cette oeuvre fait l’objet, et j’ajoute avec plaisir ma voix au chapitre des conquis !

Quelque temps après les évènements du premier tome, Ophélie a enfin troqué son costume de valet contre celui, officiel, de future épouse du surintendant. Un statut qui lui vaut désormais la protection de Farouk, l’esprit de famille irascible à la mémoire défaillante. Une protection scellée par un contrat mutuel, qui fait d’Ophélie la vice-conteuse de la Citacielle. Mais notre jeune et timide Animiste a bien du mal à se fondre dans son rôle, n’étant ni Mirage, ni grande oratrice. Perpétuellement en danger, ne pouvant faire confiance à personne, Ophélie, la tante Roseline et Berenilde n’ont d’autre choix que de se réfugier au gynécée, où elles seront sous la protection des Valkyries. Pendant ce temps, plusieurs disparitions ont lieu au Clairdelune, venant ternir la réputation sans faille de l’ambassade. Ophélie va devoir user de ses talents de liseuse pour résoudre ce mystère, et cette enquête va les mener, Thorn et elle, aux confins d’un danger plus terrible encore que tout ce qu’ils ont déjà connu.

Emportée par cette histoire dès les premières lignes, j’ai retrouvé avec bonheur tous les protagonistes. Forts de leurs expériences passées et des liens qu’ils ont noués, ces derniers interagissent avec plus de naturel les uns avec les autres. Ophélie prend de l’assurance et n’hésite plus à s’affirmer, ce qui lui vaut le respect de son entourage. Berenilde, quant à elle, se montre plus vulnérable et humaine. Thorn reste l’un de mes personnages préférés. Sa force de caractère, sa loyauté et son sens de la justice le rendent toujours plus intéressant à mes yeux. Sa relation avec Ophélie s’améliore de jour en jour, et les sentiments s’installent, toutefois avec délicatesse et prudence.

Dans la Passe-miroir, Christelle Dabos s’attarde avec la même finesse sur tous ses personnages, même les plus secondaires. Un soin qu’on retrouve également dans la restitution de cet univers, aussi original que passionnant, constitué de cultures éclectiques et d’une histoire dense et recherchée. Une histoire qui, dans Les disparus du Clairdelune, va nous emmener aux origines de tout. Un tout plus ancien encore que les esprits de famille. J’ai beaucoup aimé la narration, qui alterne entre l’intrigue en cours et de mystérieuses bribes venues du passé. Un rythme que j’ai trouvé bien plus dynamique que dans le tome d’introduction, avec une enquête des plus palpitantes.

C’est définitif, entre cette série et moi, il s’est créé un lien. Ce lien si particulier qui t’attriste lorsque tu refermes le livre, parce que tu sais que tous les personnages vont te manquer. Ce lien qui t’emmène toujours plus loin, dans des contrées imaginaires exaltantes, pour un plaisir de lecture incomparable. Fort heureusement pour moi, il me reste encore deux tomes pour profiter encore de ce bel univers et de tous ses protagonistes.

Mon avis sur la version audio : ♥ / Coup de coeur

Il est de plus en plus courant que je choisisse la version audio pour une série littéraire. La Passe-miroir ne fait pas exception, et je ne regrette absolument pas mon choix car Clotilde Seille est vraiment épatante. La toute première fois, j’ai été surprise par son timbre de voix, qui m’a paru très mâture par rapport à la jeune Ophélie. Mais très vite, j’ai été sous le charme de son interprétation, tellement juste, tellement évidente. Tout au long de l’histoire, je n’ai cessé de penser « Quel talent ! ». Les protagonistes sont nombreux, et pourtant Clotilde Seille les incarne tous différemment, avec une fluidité et une perfection qui forcent l’admiration. Un atout incontestable pour cette oeuvre déjà excellente à plus d’un titre.

Série La Passe-miroir :

  • T01. Les fiancés de l’hiver
  • T02. Les disparus du Clairdelune ←
  • T03. La mémoire de Babel
  • T04. La tempête des échos

Date de lecture : 2-8 fév. 2022


Infos et Quatrième de couverture

Les disparus du Clairdelune de Christelle Dabos
Edition papier : Gallimard – Parution : 29/10/2015 – 560 pages – ISBN : 9782070661985
Edition audio : Gallimard – Parution : 30/01/2020 – Durée : 16h45min – ISBN : 9782075136204 – Lu par Clotilde Seille

« Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours périlleuse, pourra-t-elle compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions des personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité. »

Cet article a 12 commentaires

  1. J’ai beaucoup aimé les livres de la série « La passe miroir » de Christelle Dabos. C’est un univers profondément original 🙂

  2. J’ai adoré ce second tome qui a été un petit coup de cœur. J’ai trouvé le troisième tome encore meilleur ! Il me reste le tome 4 à lire, mais j’ai un peu peur du final…

    1. Caroline

      J’espère aimer autant le troisième tome. Pour le tome 4, même si j’essaie de peu regarder les avis sur le sujet, de nombreuses personnes trouvent que la fin est très plausible.

  3. Une saga désormais incontournable ♥ L’univers est génial, les personnages très attachants et la plume de l’autrice addictive et entrainante. Bonnes futures lectures des deux prochains tomes. Bon dimanche.

    1. Caroline

      Je suis en train de me demander quand est-ce que je vais pouvoir me caler ce tome 3. J’attends un petit peu, histoire de ne pas enchaîner trop vite.

  4. Lily

    Je n’ai lu que le premier tome que j’avais bien aimé mais je n’ai jamais poursuivi 😓

    1. Caroline

      Ah oui je peux comprendre, ce n’est pas forcément facile dentrer dans cet univers. Pour ma part, j’ai encore plus apprécié le seconde tome, grâce à la petite intrigue autour des disparitions.

      1. Lily

        Je me laisserais peut-être tenter 😊

  5. Je te rejoins notamment sur les personnages, qui sont de ceux qui nous habitent bien longtemps après la lecture…
    Je n’ai jamais tenté la version audio de cette série, mais c’est quelque chose que j’aimerais beaucoup, la plume de l’autrice ayant ce quelque chose propre à être conté.

    1. Caroline

      La version audio vaut vraiment le détour. Mais j’avoue avoir très envie de m’offrir également leur magnifique coffret collector (version papier), si beau (mais si cher) 😀

Laisser un commentaire