Extrait de… Le parfum de Patrick Süskind

{Extrait}

Certains mots, certains passages d’un roman vous bouleversent, vous percutent ou vous amusent. De sa plume fine et riche, Patrick Süskind raconte l’obsession de Grenouille, obsession de toute une vie, et trame fondamentale du roman.

« Ce parfum unique était le principe supérieur sur le modèle duquel devaient s’ordonner tous les autres. Il était la beauté pure.

Pour Grenouille, il fut clair que, sans la possession de ce parfum, sa vie n’avait plus de sens. Il fallait qu’il le connaisse jusque dans le plus petit détail, jusque dans la dernière et la plus délicate de ses ramifications ; le souvenir complexe qu’il pourrait en garder ne pouvait suffire. Ce parfum apothéotique, il entendait en laisser l’empreinte, comme avec un cachet, dans le fouillis de son âme noire, puis l’étudier minutieusement et dès lors se conformer aux structures internes de cette formule magique pour diriger sa pensée, sa vie, son odorat. »

SUSKIND, P., Le parfum, France Loisirs, 1986.

Laisser un commentaire