Chronique – Dark secrets de Hjorth & Rosenfeldt

Dark secrets de Hjorth & Rosenfeldt

Dark secrets de Hjorth & Rosenfeldt

Policier

Ma note :  ★★★★ / J’ai beaucoup aimé

Ce roman est le 1er tome de la série policière Dark Secrets.

Depuis plusieurs années maintenant, je suis une grande amatrice de polars venus du froid. Quand Anaïs, du blog « anaisseriallectrice.com » a exprimé dans sa chronique tout le bien qu’elle pensait de Dark Secrets, je n’ai pas hésité et je me suis lancée dans la lecture de ce premier tome. Grand bien m’en a pris. J’ai découvert une série aux personnages vraiment très travaillés, et une enquête tout aussi profonde et bien construite. Exactement ce qu’il me fallait pour parer à la tristesse d’avoir terminé les enquêtes de Wallander, et à l’attente interminable de la suite du Département V.

A Västerås, le corps du jeune Roger Eriksson, 16 ans, est retrouvé dans un étang, le coeur arraché de la poitrine. Malheureusement pour la police de cette petite ville, la mère de l’adolescent était venue signaler sa disparition quelques jours auparavant, sans que rien n’eût été fait pour engager la moindre recherche. C’est ainsi que la brigade criminelle de Stockholm se retrouve en charge de l’affaire. Plus organisée, et peut-être plus efficace, cette équipe soudée est rapidement rejointe par un psychologue à la réputation sulfureuse. Une enquête complexe, qui va nécessiter toutes leurs compétences, aussi éclectiques soient-elles.

J’ai été absolument fascinée par la profondeur des deux équipes d’enquêteurs, ainsi que des personnages plus secondaires. Et c’est loin d’être exagéré quand on prend en considération leur nombre et leurs personnalités si différentes. C’est d’ailleurs l’un des atouts majeurs de ce roman, à mon sens. J’ai autant apprécié le fait de découvrir le vécu de tous ces protagonistes, que les dessous de l’intrigue. Les pistes dénichées par nos professionnels du crime ont nécessité un réel travail en amont et des raisonnements poussés.

Cependant les désagréments engendrés par le psychologue Sebastian Bergman, toujours prompt à mettre les pieds là où il ne faut pas, ne sont pas pour leur faciliter la tâche. D’ailleurs, personne n’a véritablement envie de travailler avec un trublion aussi instable. Qui leur a mis ce type-là dans les pattes déjà ? Mais ce dernier a néanmoins quelques talents, dont celui de savoir façonner avec précision les profils psychologiques.

Des flics qui ne sont pas forcément des héros, mais des êtres humains qui ont aussi leurs fardeaux à porter. L’histoire des protagonistes s’installe tout-au-long du récit, en parallèle de l’enquête, alternant ainsi avec les moments d’effervescence suscités par les dernières avancées. En cela, ce roman policier bénéficie d’une ambiance plutôt dynamique et rythmée.

Dark Secrets est une lecture passionnante. Une série bienvenue dans ma bibliothèque, dont je ne tarderai pas à lire la suite.

Date de lecture : 21-26 janv. 2022


Infos et Quatrième de couverture

Dark secrets de Hjorth & Rosenfeldt
Edition : 10×18 – Parution : 20/11/2014 – 552 pages – ISBN : 9782264064493

« À Västerås, petite ville de Suède, le cadavre d’un adolescent est découvert au fond d’une mare, le cœur arraché. Les efforts de la brigade spéciale s’essoufflent et l’enquête piétine. L’éminent profiler Sebastian Bergman, de passage pour liquider une succession, demande à rejoindre l’équipe chargée de cette affaire. Intelligent et intuitif, mais mal accueilli par la brigade à cause de son arrogance, Bergman se lance dans une course contre la montre pour éviter que d’autres meurtres ne se produisent, tout en s’efforçant de conjurer d’anciens démons…

Dark Secrets inaugure une trilogie au succès retentissant, adaptée en série TV et traduite dans vingt-trois langues, dans la plus pure tradition du roman policier suédois. »

4 thoughts on “Chronique – Dark secrets de Hjorth & Rosenfeldt

  1. Je ne sais pas si je tenterai les romans ou la série, mais je suis tentée autant pour le psychologue qui m’intrigue que la capacité des auteurs à proposer une large palette de personnages tout en leur donnant une certaine profondeur.

    1. J’ai beaucoup aimé ce psychologue, qui change de l’ordinaire, avec sa personnalité totalement à contre-courant. D’ailleurs, j’ai hâte de retrouver tous ces personnages.

Laisser un commentaire