Bilan de décembre

Voici le dernier bilan de cette année 2021. Il s’est écoulé un an depuis la création de mon compte Instagram, et déjà six mois depuis la création du blog. Une année également propice aux échanges avec toute une communauté littéraire, aux horizons et aux goûts différents. Je suis ravie de pouvoir discuter « livres » avec d’autres personnes et j’espère bien continuer encore longtemps.
Pour ce bilan du mois de décembre, une dizaine de lectures, globalement très bonnes.

Bilan de novembre

Le mois de novembre marque la fin du très agréable Pumpkin Autumn Challenge. J’ai ainsi pu valider l’option Un appétit de goule et clôturer ce challenge grâce au 7ème tome de l’Assassin Royal. Une série qui m’accompagne depuis quelques temps déjà, et que j’apprécie tout particulièrement. Avec huit lectures, je peux dire que j’ai peu lu ce mois-ci. Mes promenades quotidiennes en forêt ont, encore une fois, été propices à l’écoute de livres audio, avec le 4ème tome des enquêtes du Commissaire aux morts étranges et Seule en sa demeure. Moins lire, c’est aussi pour moi le meilleur moyen de maintenir un équilibre entre lecture et chroniques, afin de ne pas me laisser distancer.

Bilan d’octobre

J’aime beaucoup le mois d’octobre, période de l’année où la nature se pare de couleurs chatoyantes, où la callune est en fleurs et les abeilles encore en activité, où les cèpes se cachent sous les herbes, au bord des ruisseaux. C’est généralement un mois où je prends plaisir à écouter un livre audio en me promenant en forêt.

Bilan de septembre

En ce mois de rentrée littéraire, j’ai eu moins de temps à consacrer aux livres. J’avais lambiné au mois d’août, accumulant le retard dans la rédaction de mes chroniques, et en septembre, j’ai dû jongler entre écrire et lire. J’ai néanmoins eu très bonnes lectures, dont un coup de cœur inattendu pour L’île des âmes de Piergiorgio Pulixi, et une très belle découverte d’un auteur japonais, avec Tant que le café est encore chaud. Un mois également propice à la légèreté, avec deux cozy mysteries, et un merveilleux roman d’aventure.

Bilan de juillet

Un mois de juillet prolifique, très propice à la lecture, avec un retour à mes genres de prédilection, le Policier-Polar et le Thriller. De très bonnes lectures, celle que j’ai le moins appréciée étant le premier tome d’Hamish Macbeth, Qui prend la mouche, mais, ce n’est pas une déception non plus. Ma meilleure découverte reste sans conteste Le serpent majuscule de Pierre Lemaître. J’ai véritablement adoré ce roman, et j’espère que ça se ressent dans ma chronique.